Publié le 31 Octobre 2011

Ouvrages achetés récemment

"Quand les grands étaient petits...."de William Leymergie

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/Grandes110/2/7/6/9782213636672.gif La naissance, l'enfance n'ont pas toujours l'influence qu'on imagine sur le devenir des illustres personnages de ce livre. A méditer. Ce livre nous a plu.

 

               

"La femme au miroir" de Eric-Emmanuel Schmitt

      http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/1/6/8/9782226229861.gif                Toujours aussi plaisant à lire.                      http://www.eric-emmanuel-schmitt.com/images/eric-emmanuel-schmitt-lang.png                                                                 

 

"La confusion des peines" de Laurence Tardieu

http://image.evene.fr/img/livres/g/9782234070141.jpgC'est un livre qui parle de sentiments, de cheminement de l'auteure autour d'une suite d'évênements familiaux. Elle s'interroge, elle questionne la vie et les mondes des sentiments. Ce livre est à lire ...

 

"L'armée furieuse" de Fred Vargas

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/2/6/7/9782878583762.gif                                                                             http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/21/Fred_Vargas_2009.jpg/200px-Fred_Vargas_2009.jpg

Une nouvelle enquête policière du commissaire Adamsberg et de ses adjoints. Après "L'homme à l'envers" , "Pars vite et reviens tard" , "L'homme aux cercles bleus", la proléfique Fred Vargas nous offre ce nouveau roman policier dont nous adorons les personnages.

 

Bonnes lectures

Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #nouveautés

Repost0

Publié le 5 Octobre 2011

Les 4 derniers livres achetés sont les suivants :

"Comme des larmes sous la pluie" de Véronique BIEFNOT

 

http://www.bibliosurf.com/local/cache-vignettes/L200xH294/arton25017-87380.jpg   Présentation de l'éditeur

Depuis le décès de sa femme, Simon, auteur français à succès, vit reclus dans ses écrits avec pour seule famille son fils, déjà grand, et un couple d’amis. Lorsqu’il rencontre Gaëlle, sa vie bascule. Cette beauté mystérieuse va l’obséder. Il semble la séduire, mais dès qu’il s’approche, elle s’échappe. Plongé au coeur du fait divers le plus médiatisé de Belgique, Simon se trouve contraint de mener une enquête afin de délivrer celle dont il est tombé amoureux. Dans sa périlleuse entreprise, il n’aura qu’un seul allié... un chat.Entre deux êtres, l’un à qui la vie a tout donné puis tout repris et l’autre à qui elle n’a jamais rien offert, une alchimie inattendue.Puis, au fil des pages, une petite voix enfantine, celle d’un garçon séquestré, recouvre le récit d’un voile d’ombre. Car c’est aussi l’histoire d’une folie ordinaire au fond d’une cave... Une plongée en apnée où la mythologie rejoint le quotidien, où les repères n’existent plus face à un réel insupportable, impossible à affronter.Découverte par la librairie Filigranes, Véronique Biefnot est actrice, peintre et metteur en scène, et vit à Bruxelles. Comme des larmes sous la pluie est son premier roman.

 

"En cas de bonheur" de David FOENKINOS

http://www.decitre.fr/gi/22/9782290353622FS.gif   Après "le potentiel érotique de ma femme", l'auteur raconte l'histoire des difficultés d'un couple et de l'usure de leur histoire d'amour.Chacun va chercher un nouveau bonheur pour fuir une routine conjugale. Mais ne vont-il pas finir par recréer une histoire aussi morne que celle qu'ils ont quittée.
"True grit" de Charles PORTIS

http://livres.blogs.liberation.fr/.a/6a00d83451e49c69e20148c7fadddd970c-200wiC'est un classique de la littérature américaine publié en 1968. Les trois personnages du livres sont un marshal fédéral borgne, un ranger texan et surtout une fillette de 14 ans qui veut venger la mort de son père. L'action se situe en 1870. Les frères COEN en ont extrait un film sorti en janvier dernier.

"HHhH" ou "Himmlers Him Heisst Heydrich" de Laurent BINET
  prix goncourt du premier roman 2010
http://ecx.images-amazon.com/images/I/41npgmShOVL._SL500_AA300_.jpg
 Ce titre énigmatique est en fait l'acronyme de "Himmlers Hirn heisst Heydrich", ce qui signifie "le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich", surnom donné par les SS au nazi Reinhardt Heydrich"HHhH" est aussi une réflexion sur les rapports entre réalité et fiction, Histoire et roman. Habité pendant des années par l'histoire croisée de ces personnages bien réels et l'énorme documentation qu'il a recueillie, Laurent Binet entrecoupe son récit d'interrogations sur les mots qu'il emploie pour restituer ce passé, sa difficulté à "passer" au roman. Rien n'est inventé et pourtant : pourquoi écrire qu'Heydrich est assis plutôt que debout, habillé d'un manteau plutôt que d'un imper, que le ciel est noir plutôt que bleu, les parachutistes crispés ou terrorisés... s'interroge l'auteur.

Le Monde
Bonne lecture

Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #nouveautés

Repost0