Publié le 5 Décembre 2011

La médiazette de novembre 2011 est parue !

Vous devez l'avoir reçu dans votre boite aux lettres !

 

La voici en couleur !!!

 

Médiazette nov 2011

Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #Médiazettes

Repost0

Publié le 4 Décembre 2011

 

 

 

 

 

 

Boule et Bill


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Boule et Bill                                      Boule et Bill
  • Dessins de Roba
  • Scénario de Roba
  • Collection : Dupuis "Tous Publics"
    Gif bd 09

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Boule est un petit garçon facétieux qui vit entre sa mère (exemplaire), son père (''bricoleur'' et gaffeur) et Bill (gentil cocker).

Cette bande typiquement familiale a débuté dans les pages de SPIROU en 1959.

Si Boule apparaît dans tous les gags, Bill lui ravit rapidement la vedette. Ce chien farfelu apprécie bien sûr les os, les jolies chiennes, sa copine la tortue, ses amis les oiseaux et son jeune maître (Boule).

De son trait rond, et jovial, l'auteur décrit par une suite de gags les aventures quotidiennes de cette famille particulièrement sympathique qui vit dans une maison où il fait bon vivre. L'environnement de cette famille est tout de suite identifiable : un pavillon coquet, un jardin et une voiture (la fameuse 2CV rouge) !

 

 

Roba
L'auteur  Roba
Scénario Dessin 

 

 

Né le 28 juillet 1930 à Schaerbeek, dessinateur dès le plus jeune âge, Jean Roba se tourne d'abord vers la publicité où il travaille comme illustrateur, puis devient chef de studio.

Un ami l'introduit aux Éditions Dupuis où il commence à fournir des illustrations pour les hebdomadaires SPIROU et BONNES SOIRÉES en 1957.


Il réalise en 1959, sur un scénario de Maurice Rosy, les premières aventures de "Boule et Bill" dans le mini-récit "Boule contre les mini-requins". Le petit garçon et le chien ainsi présentés appartiennent à sa propre famille : il s'est inspiré de son fils Philippe, dit Boule, et de son cocker Bill. Après un récit complet d'essai, Boule et Bill s'installent définitivement comme personnages hebdomadaires de planches à gag et l'artiste va tenir ce rythme pendant près de vingt ans, ne leur accordant qu'une seule longue aventure ("Boule et Bill globe-trotters") en 1982. À la fin des années 80, Boule et Bill émigreront chez Dargaud pour y dépasser, à un rythme plus réduit, les mille gags.

Loading...


Boule et Bill   Boule et Bill  Boule et Bill

 

Boule et Bill  Boule et Bill  Boule et Bill

Boule et Bill  Boule et Bill  Boule et Bill

Boule et Bill  Boule et Bill

Boule et Bill  Boule et Bill  Boule et Bill

  Boule & Bill (SBB)

 

455x600 - Boule et Bill Bill a disparu  400x516 - Boule et Bill Boule et Bill font la fête  400x549 - Boule et Bill 22 ! v'la Boule & Bill !

405x558 - Boule et Bill 60 gags de Boule et Bill n°1  400x543 - Boule et Bill 60 gags de Boule et Bill n°2  

 

.

 


Image-Bouletbill.png

 


Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #BD

Repost0

Publié le 4 Décembre 2011

 

 

 Sans surprise, Alexis Jenni a obtenu le prix Goncourt 2011 pour « L’art français de la guerre », paru chez Gallimard. Ce premier roman est une fascinante fresque entre Indochine et Algérie qui questionne l’héritage des guerres coloniales.

 

 

 

 

 

Le Prix Goncourt des lycéens 2011 au roman de Carole Martinez "Du domaine des murmures"
Les lycéens ont décerné le 7 novembre 2011 leur 24ème Prix Goncourt à un roman intitulé "Du domaine des murmures", publié chez Gallimard. Carole Martinez y conte l'histoire d'une héroïne médiévale qui dit "non" à son père le jour de son mariage.

 

 

"Je suis l'ombre qui cause. 
 Je suis celle qui s'est volontairement clôturée pour tenter d'exister. 
 Je suis la vierge des Murmures. 
 À toi qui peux entendre, je veux parler la première, dire mon siècle, dire mes rêves, dire l'espoir des emmurées. […]" 

Ainsi parle la jeune Esclarmonde, jeune fille rebelle qui en 1187 dit "non" le jour de son mariage parce qu'elle veut se consacrer à Dieu. "C'est l'écriture poétique du roman qui offre une autre vision du monde" qui a séduit le jury des lycéens, a expliqué Benjamin, leur représentant. 

Le roman de Carole Martinez publié aux éditions Gallimard se retrouvait en finale avec cinq autres romains sélectionnés comme chaque année par les jurys de lycéens des diverses régions : leRetour à Killybegs (Grasset) de Sorj Chalandon, Les Souvenirs (Gallimard) de David Foenkinos, Monsieur le commandant (Nil) de Romain Slocombe, Tout, tout de suite (Fayard) de Morgan Sportès et Rien ne s'oppose à la nuit (JC Lattès) de Delphine de Vigan.

Carole Martinez raconte la genèse ''Du domaine des murmures''
Après leur marathon de lecture, c'est donc l'écriture envoûtante, le mélange de spiritualité et de sensualité, et aussi le voyage qui a séduit les lycéens. 

Ancienne comédienne devenue enseignante, Carole Martinez raconte comment elle en est venue à faire vivre le personnage d'Esclarmonde, jeune femme condamnée à vivre murée dans la cellule d'un sombre château.


Les racines du tempsLes racines du temps
Résumé:
Au XIVe siècle. Tandis que la cité de Cassel dans le comté de Flandre se cotise pour libérer la comtesse Yolande prisonnière du roi de France, la jeune Renaude, servante chez les curés de la paroisse, met au monde une enfant naturelle. Bannie, elle sauve son enfant, la petite Insbette, en l’abandonnant à une famille de paysans. Grâce à l’aide d’un vieil astrologue-astronome juif et d’un jeune maître-verrier, Insbette en grandissant devient érudite, passionnée par les livres et les enluminures. Surmontant l’infamie de sa naissance, elle se lance sur les traces de sa mère… De nos jours. Journaliste de renom, Nina Van Parys revient vers sa terre natale pour écrire un papier sur Yolande de Flandre, véritable « femme d’État » médiévale. Par hasard, Nina découvre, emprisonnée dans les racines d’un chêne multiséculaire, un rouleau de parchemin contenant le thème astral, étonnamment proche du sien, d’une jeune bâtarde du Moyen-Âge. Troublée, elle se met à enquêter sur cette jumelle éloignée dans le temps sans se douter que ses recherches l’amèneront à résoudre le secret de sa propre naissance…

 

 

 

C'est facile de se moquer d'un poirier, et nous résisterons à la tentation. Cependant, plusieurs passages coincent, alors que le texte lui-même se laisse lire sans à-coups. 

Le journal intime d'un arbreDidier Van Cauwelaert
Quatrième de couverture : Il s’appelait Tristan, il avait trois cents ans, il avait connu toute la gamme des passions humaines. Une tempête vient de l’abattre, et c’est une nouvelle vie qui commence pour lui.

Planté sous Louis XV, ce poirier nous entraîne à la poursuite du terrible secret de ses origines. Des guerres de religion à la Révolution française, de l’affaire Dreyfus à l’Occupation, il revit les drames et les bonheurs dont il a été le témoin, le symbole ou la cause.
Mais, s’il est prisonnier de sa mémoire, il n’en reste pas moins lié au présent, à travers ce qui reste de lui : des racines, des bûches, une statue de femme sculptée dans son bois, et les deux êtres qui ont commencé à s’aimer grâce à lui…

Comment « fonctionne » un arbre ? De quoi se compose sa conscience, de quelle manière agit-il sur son environnement ? Son récit posthume nous fait voir le monde, la nature et les hommes d’une manière nouvelle, par le biais d’une pensée végétale qui évolue au rythme d’un véritable suspense.

Captivant, drôle et poignant, Le Journal intime d’un arbre apporte une réponse inédite à une question universelle : quelle est, pour un arbre comme pour un être humain, la meilleure façon de ne pas mourir ?

 

 

Tatiana de Rosnay - Rose

 

Paris, sous le Second Empire. Des centaines de maisons sont rasées et des quartiers entiers réduits en cendres. Alors que le vieux Paris s’effondre sous les ambitions du baron Haussmann, chargé de remodeler la capitale, de nombreux Parisiens protestent sans parvenir à infléchir les ordres d’expropriation. Dans sa maison de la rue Childebert, à l’ombre de l’église Saint-Germain-des-Prés, Rose Bazelet mène une vie paisible, rythmée par la lecture du Petit Journal, les visites à Alexandrine, sa locataire et amie fleuriste du rez-de-chaussée, les soins de Germaine et Mariette ses domestiques dévouées. Jusqu’au jour où elle reçoit une lettre de la préfecture : le tracé du boulevard St Germain passe par rue Childebert ; la destruction de son domicile est inéluctable. 
Liée par une promesse faite à son défunt mari, Armand, Rose ne peut envisager de quitter la demeure familiale. Déterminée à résister jusqu’à son dernier souffle, elle confie à Amand, son amour disparu, son combat quotidien. De lettres en lettres, elle replonge dans son passé et dévoile peu à peu un secret qu’elle a gardé pendant plus de trente ans. 

Dans ce roman épistolaire, Tatiana de Rosnay nous entraîne au cœur d’un monde où les petits métiers – herboriste, relieur, chiffonnier – fleurissaient, et dont il ne reste que les vestiges. Tandis qu’une page de l’Histoire se tourne, Rose devient le témoin d’une époque et raconte le traumatisme suscité par ces grands travaux d’embellissement.
Entre introspection et rédemption, ces lettres rendent hommage au combat d’une femme seule contre tous. Dans cette ode à la capitale, les maisons regorgent de secrets et les murs sont imprégnés de souvenirs.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #nouveautés

Repost0

Publié le 4 Décembre 2011

 

 

Noël approche ! L'occasion de faire une sortie durant le mois de décembre !

 

 

 

 

Magie, féerie et vin chaud ! Ici, les lumières de Noël enchantent tous les recoins et font scintiller les yeux de mille lueurs...

La magie de Noël


Les Grand-Place deviennent de véritables villages de Noël, aux allures de contes de fée et se parent de leurs plus beaux atours.
Grandes-roues, carrousels, patinoires et bien d’autres animations font le bonheur de tous.
Les communes rivalisent d’imagination comme Marcq-en Baroeul et sa crèche vivante en son et lumière ou Lille-Wazemmes et sa messe en Ch’ti.

Petits et grands ne sont plus étonnés de croiser ça et là Saint-Nicolas ou le Père-Noël à l’assaut d’un  de nos beffrois.
Certains habitants transforment même leurs habitations en véritable maison du Père-Noël par le biais d’illuminations et de décorations, beaucoup viennent de très loin pour admirer le magnifique spectacle qu’offrent ces particuliers.

Des marchés aux mille lumières


Magie, féerie et vin chaud ! Ici, les lumières de Noël enchantent tous les recoins et font scintiller les yeux de mille lueurs...

ArrasLilleBéthune ouBergues...Chaque année, les Grands' Place du Nord-Pas de Calais accueillent de nombreux exposants dans de véritables villages reconstitués, aux allures de contes de fées...

De l'artisanat aux lumières de bijoux spécialement conçus pour l'occasion, autant d'idées de cadeaux et de moments chaleureux, pour s'émerveiller et rêver en couple ou en famille !

fleche Découvrez notre bon plan spécial marché de Noël à Lille (à venir)

fleche Pour plus d'infos, téléchargez le dossier de presse sur les marchés de Noël en Nord-Pas de Calais



>> Nous avons sélectionné pour vous :

Lille - illuminations de Noël - Grande roue
Le marché de Noël de Lille
du 19 novembre au 30 décembre 2011 / D’un coup de baguette magique, Lille revêt ses habits de Noël ! Toute la ville étincelle et les belles façades disparaissent sous une profusion de décoration... [+]
 
Marché de Noël à Arras - La Grand Place
Le marché de Noël d'Arras
Du 25 novembre au 24 Décembre 2011 / Laissez-vous surprendre par la féerie de Noël ! Point de rencontre de mille et un plaisirs, le marché de Noël d’Arras est devenu au fil des ans l’un des plus impo... [+]
 
Béthune cité de noël
Béthune, cité de Noël
du 27 novembre au 31 décembre 2011 / Nombreuses animations...dont une descente du Père Noël !Tous les jours, un marché traditionnel et chaleureux. Un rendez-vous magique à ne pas manquer où chac... [+]
 
le Marché de Noël de Bergues
Le marché de Noël de Bergues
Du samedi 10 au dimanche 11 décembre 2011 / Chaque année à la mi-décembre, se tient le Marché de Noël de Bergues...Tantôt au pied du beffroi, tantôt autour de l'église et de l'ancien Mont de Piété,.....[+]
Du Mercredi 7 au 11 décembre 2011 : à WAVRIN "Noël Merveilleux" 
L'association du Marché de Noël de Wavrin organise son 12ème marché de Noël sur la place
de la Mairie. Venez découvrir ou redécouvrir nos chalets, nos chorales, contes, danses,
promenades en calèche et restauration sur place. Venez également admirer des démonstrations
de réseaux ferroviaires et routiers miniatures ou encore de modèles réduits d'avions et de bateaux
et bien d'autres animations pour petits et grands. 
Feu d'artifices Son et Lumière le samedi en fin de journée.
Chaque jour manège enfantinet photo avec le Père-Noël ou Saint-Nicolas. 
N'oubliez pas la foulée familiale des Pères-Noël
(inscription sur place ; jouet neuf à déposer au profit du Noël des Deshérités ;
déguisé ou accessoire en rapport avec Noël) le dimanche 15h30. Moment convivial garanti. 
Le Marché de Noël est ouvert mercredi, jeudi, vendredi de 16h à 20h ;
samedi et dimanche de 15h à 20h pour vos cadeaux de Noël ou bien vous divertir en famille.
On vous attend nombreux... le Père-Noël aussi.

AGENDA  Les Marchés de Noël

   en Nord - Pas de Calais 

 
 
Lille Grand-Place Noël 2010©nordmag
 

Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #Actualité

Repost0