Publié le 7 Juin 2018

 

«La terre des morts» : Jean-Christophe Grangé de plus en plus noir

L’auteur des « Rivières pourpres », dont le dernier roman est sorti récemment, signe un thriller irrespirable.

Âmes sensibles, s’abstenir. Avec son nouveau polar « La Terre des morts »*, Jean-Christophe Grangé frappe fort et entraîne le lecteur dans les bas-fonds de la nature humaine. Ancien bad boy écorché vif, devenu flic un peu par hasard et beaucoup parce qu’une femme a cru en lui, le commandant Stéphane Corso se retrouve chargé d’une enquête particulièrement sordide. Autour de meurtres crapuleux de strip-teaseuses, nous voilà plongés dans les méandres du porno d’une rare violence, celui où les limites n’existent pas et où toutes les déviances sont possibles.

Seul répit, une incartade dans le milieu de l’art, qui se nourrit des tableaux du peintre Francisco Goya, mort au début du XIXème siècle. On respire un peu après avoir suffoqué. Rapidement Corso et son équipe pensent tenir le coupable. Un artiste en vogue, débauché et ancien taulard, obsédé, provocateur, pervers… Tout l’accuse. Mais c’est sans compter sur le talent de Jean-Christophe Grangé qui, sur plus de 500 pages, ne lâche pas son lecteur jusqu’à la dernière ligne. Il joue avec lui non sans sadisme, le laisse partir sur des fausses pistes et lui offre un final assez génial…

 

La lecture de certains passages est insoutenable

Excellent thriller particulièrement bien ficelé, « La Terre des morts » offre aussi une galerie de personnages plus torturés les uns que les autres. A commencer par le commandant Costo et le coupable pressenti, le peintre Philippe Sobieski, qui se livrent un duel où tous les coups sont permis. Des femmes sauvagement assassinées, des victimes qui couchent avec les morts, des jeux SM sur le Net, des gros pervers dégueulasses, la lecture de certains passages est insoutenable. Et l’image de la femme est mille fois abîmée.

Outres celles aux pratiques sexuelles d’une rare violence, la plus méprisée reste la maîtresse occasionnelle du héros « Miss béret ». Elle n’a pas droit à un prénom, prépare des coquillettes, porte un jogging et des chaussons à pompons… Une seule échappe à la vindicte de l’auteur, c’est la patronne de la Brigade Criminelle qui a su sortir le héros de sa cité, sa fée bleue.

 

 

La Terre des morts

Quand le commandant Corso est chargé d’enquêter sur une série de meurtres de strip-teaseuses, il pense avoir affaire à une traque criminelle classique.

 

Il a tort : c’est d’un duel qu’il s’agit. Un combat à mort avec son principal suspect, Philippe Sobieski, peintre, débauché, assassin.

 

Mais ce duel est bien plus encore : une plongée dans les méandres du porno, du bondage et de la perversité sous toutes ses formes. Un vertige noir dans lequel Corso se perdra lui-même, apprenant à ses dépens qu’un assassin peut en cacher un autre, et que la réalité d’un flic peut totalement basculer, surtout quand il s’agit de la jouissance par le Mal.

 

 

 

 

Jean-Christophe GRANGE est né à Paris en 1961. Élevé par sa mère et sa grand-mère. Études à la Sorbonne. A 28 ans, il devient rédacteur dans une agence de photo reportage et il part à la découverte des tribus nomades. C’est à cette période qu’il découvre les polars pendant ses longs trajets en avion.

Et c’est lors d’un reportage sur la migration des cigognes que lui vient l’idée de son premier roman : Le Vol des cigognes.

Pendant deux ans, il va mener à la fois une vie professionnelle et une vie d’écrivain. En 1993, il a 32 ans, il signe chez Albin Michel.

En 1994, même si les ventes démarrent doucement, les cinéastes jugent le jeune homme très prometteur et lui font écrire des scénarios. Il finit d’écrire les Rivières Pourpres.

ses THRILLERS
  • Le Vol des cigognes (Albin Michel en 1994, Livre de Poche en 1999)
  • Les Rivières pourpres (Albin Michel en 1998, Livre de Poche en 2001)
  • Le Concile de Pierre (Albin Michel en 2000, Livre de Poche en 2002)
  • L’Empire des loups (Albin Michel en 2003, Livre de Poche en 2005)
  • La Ligne noire (Albin Michel en 2004, Livre de Poche en 2006)
  • Le Serment des limbes (Albin Michel en 2007, Livre de Poche en 2009)
  • Miserere (Albin Michel en 2008, Livre de Poche en 2010)
  • La Forêt des Mânes (Albin Michel, 2009, Livre de Poche en 2011)
  • Le passager (Albin Michel en, Livre de Poche en 2013)
  • Kaiken (Albin Michel 2012, Livre de Poche 2014)
  • Lontano (Albin Michel 2015, Livre de Poche 2017)
  • Congo Requiem (Albin Michel 2016)

 

Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #Policiers

Repost0

Publié le 6 Juin 2018

 

 

Franck Thilliez nous revient avec un one shot, roman indépendant.

A chaque nouveau livre, sa capacité à se réinventer et à toujours proposer une intrigue encore plus forte, force l’admiration.

 

Le manuscrit inachevé est une histoire de fou. Une vraie partie d’échec où Franck Thilliez nous manipule comme des pions. On ne dira rien de plus concernant cette plongée dans l’arène,  mais sachez que l’auteur a tellement de tours dans son sac qu’il prouve une fois de plus qu’il est le roi du genre.

On le sent très vite, l’auteur s’amuse, un sentiment totalement communicatif. Avec ce récit complexe, bourré de sous-intrigues, il y avait pourtant de quoi se perdre. Mais Thilliez est un guide hors-pair, à qui on peut faire une confiance aveugle pour ressortir de cette histoire touffue. A moins qu’il n’arrive pas à achever son manuscrit, allez savoir…

C’est sans aucun doute son roman le plus sombre depuis des lustres. Le thème et les personnages s’y prêtaient et justifie cette impression de « caresser les ténèbres » (belle expression tirée du roman). Des passages durs, des émotions fortes, qui rendent le tout encore plus immersif.

Quelle maestria à ainsi proposer un puzzle élaboré, sans jamais être embrouillé ; à ainsi nous soumettre une équation à X inconnues qu’il nous aide à résoudre à sa manière, quand il l’a décidé. Il en parle dans le roman, l’écrivain maîtrise comme personne la technique de la misdirection, à savoir attirer l’attention du lecteur sur un point précis, pendant qu’une autre action est en cours.

 

 

Un manuscrit sans fin,

une enquête sans corps,

une défunte sans visage pour un thriller virtuose !

 

Aux alentours de Grenoble, un jeune a fini sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans son coffre, le corps d'une femme, les orbites vides, les mains coupées et rassemblées dans un sac. À la station-service où a été vue la voiture pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l'homme qui conduisait n'était pas le propriétaire du véhicule et encore moins le coupable.

 

Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L'institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. En pleine promo pour son nouveau roman dans un café parisien, elle résiste à la pression d'un journaliste : elle ne donnera pas à ce vautour ce qu'il attend, à savoir un papier sur un auteur à succès subissant dans sa vie l'horreur racontée dans ses livres. Car sa vie, c'est un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L'inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d'Opale où est resté son mari depuis la disparition de leur fille. Mais un appel lui annonçant son hospitalisation à la suite d'une agression va faire resurgir le pire des quatre dernières années écoulées. Il a perdu la mémoire. Elle est seule.

 

Dans le vent, le sable et le brouillard, une question se posera : faut-il faire de cette vie-là un manuscrit inachevé, et en commencer un autre ?

 

 

 

 

 

Franck Thilliez est très fort, ses histoires sont à la fois mathématiques et littéraires. Pensées dans leurs moindres détails, et qui sont finement soupesées pour que l’équilibre ne se rompe jamais. L’écriture de l’auteur est particulièrement fluide et il a même apporté un attention particulière à la soigner, pour donner vie à cette sombre ambiance.

Il utilise les codes du genre (l’alternance entre les personnages, par exemple), mais arrive à le faire de manière suffisamment originale et personnelle pour faire sortir son livre du lot, une fois de plus.

Et puis, il y a cette belle mise en abîme, le récit d’un écrivain qui parle d’un écrivain qui parle d’un écrivain… A la fois ludique et personnel, on se demande quelle est la part de lui-même qu’on retrouve dans ce divertissement, entre propres peurs et obsessions.

« Ainsi est fait l’humain, il avait besoin d’exister par ses créations ». Franck Thilliez prouve encore une fois qu’en matière de divertissement tortueux et prenant, il n’a pas son pareil. Le manuscrit inachevé est à la fois la part sombre de l’auteur et un formidable puzzle que les amateurs vont dévorer.

Un formidable et incontournable thriller de 2018 !

 

 

Tout sourit à Franck Thilliez en 2018.

Entrée dans le top 10 des écrivains français, romans en cours d’adaptation pour le grand écran, « Le Syndrome E » qui va devenir une série…

Il n’y a guère que ses personnages qui ne sourient jamais, embarqués dans des drames qui leur rongent le cerveau.

Parce que c’est lui qui a la main.

Qui manipule.

 

 

Franck Thilliez est né en 1973 à Annecy – ce qui explique certainement l'intérêt pour la haute montagne de cet enfant pourtant du Nord pure souche, qui vit aujourd’hui dans le Pas-de-Calais.

Rien ne prédestinait ce passionné de cinéma à l’écriture, si ce n’est une imagination foisonnante et le besoin de raconter des histoires.

Ingénieur de formation, Franck Thilliez s’illustre d’abord dans les nouvelles technologies et devient très tôt spécialiste en informatique. Mais aux algorhitmes et suites binaires, Franck préfère les thrillers, tout particulièrement ceux qui se passent en milieu hostile. C’est en alliant sa formation scientifique et son goût pour le genre qu’il va imaginer des intrigues qui, très vite, deviendront des succès à la fois critiques et populaires.

Dès son premier roman, Train d’enfer pour Ange rouge (La Vie du Rail, 2003), Franck Thilliez est nommé pour le Prix SNCF du Polar 2004. Les lecteurs se passionnent immédiatement pour son personnage principal, un certain Franck… Sharko.

Un premier succès en appelant un autre, il publie en 2005 La Chambre des morts (Le Passage), qui deviendra par la suite le film éponyme d’Alfred Lot, avec Mélanie Laurent dans le rôle de Lucie Henebelle. Non content d’être adapté au cinéma, Franck Thilliez reçoit pour son deuxième roman le Prix des lecteurs Quai du polar en 2006, et le Prix SNCF du Polar français en 2007.

Cet enchaînement glorieux lui permet d’envisager l’avenir sous l’angle de la création et il quitte son job d’ingénieur informatique pour se consacrer entièrement à l’écriture.

À partir de là vont se succéder les thrillers mettant en scène Franck Sharko (Deuils de miel en 2006, La Vie du Rail), ou Lucie Henebelle (La Mémoire fantôme en 2007, Le Passage). Il publie également des « one-shots » tels que La Forêt des ombres en 2006, L’Anneau de Moebius en 2008 et Fractures en 2009, tous trois au Passage, ravissant le lecteur avide d’intrigues complexes et abouties, mêlant psychiatrie, neuroscience et cinéma, bien sûr.

Mettant la barre toujours plus haut, Franck Thilliez décide de réunir ses deux inspecteurs fétiches, Franck Sharko et Lucie Henebelle dans une trilogie ayant pour thème la violence. Son premier opus, Le Syndrome E, est publié au Fleuve Noir en 2010. C’est la consécration immédiate. Classé dès sa sortie dans les listes des best sellers, le roman se vend dans une quinzaine de pays dont les Etats-Unis, pour un montant jamais atteint par un auteur de thrillers français.

À cela s’ajoute l'option prise par un producteur hollywoodien, Indian Paintbrush, pour une adaptation au cinéma signée Mark Heytman (le scénariste de Black Swan) et co-produite avec les studios Paramount. Le rêve américain pour l’enfant du Nord.

La suite du Syndrome E, Gataca paraît au Fleuve Noir en 2011 et le dernier opus de la série, Atomka, en 2012.

Soucieux de ne pas délaisser les atmosphères et les milieux hostiles qui lui sont chers, Franck Thilliez publie au Fleuve Noir Vertige en 2011 et Puzzle en 2013, deux huis-clos qui rivalisent d’ingéniosité quant à la façon de couper le souffle au lecteur.

 

Franck Thilliez est également scénariste. Son premier scénario, Obsessions, de Frédéric Tellier, produit par Littlebig, a été diffusé sur France 2 en février 2010. Il a obtenu le Prix Mireille Lantéri en 2011. Il a aussi écrit avec Mikaël Ollivier Insoupçonnable, un thriller diffusé sur France 2 en 2012.

 

Les héros de Franck Thilliez bientôt à la télé

- Le maître du thriller français va être adapté en série télé. Franck Thilliez vient d’accepter de faire vivre devant les caméras ses deux héros, les flics Lucie Henebelle et Franck Sharko.

A suivre ...

 

Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Repost0

Publié le 6 Juin 2018

 

Les Légendaires viennent des quatre coins du monde d’Alysia.

Danaël était membre des Faucons d’Argent, un corps d’élite de chevaliers du royaume de Larbos.

Jadina, elle, était princesse d’Orchidia, destinée à épouser le prince de Sabledoray.

Gryf est un Jaguarian, mi-humain, mi-félin

et Shimy une elfe élémentaire de l’île Elfique de Koléana.

Quant à Razzia, il était surnommé le colosse de Rymar…

 

Intrépides, ils étaient les cinq justiciers légendaires, protecteurs du monde d’Alysia. Rien ne pouvait les arrêter ! Sans relâche, ils combattaient le sorcier noir Darkhell et contrecarraient ses plans visant à s’emparer du monde.

Malheureusement, pendant leur dernier affrontement contre le sorcier, les Légendaires ont fait une erreur, et la Pierre de Jovénia a été brisée ! Tous les habitants du monde d’Alysia sont redevenus des enfants.

Devenus des parias, les Légendaires se sont séparés. Mais Danaël, leur chef, a entendu parler d’un moyen de ramener l’équilibre… Les Légendaires vont devoir reformer leur équipe pour se faire pardonner. Pas facile quand on ne mesure qu’1m30 !

Mais Danaël, Jadina, Razzia, Shimy et Gryf ont plus d’un tour dans leur sac…

Car, après tout, héros un jour…

 

Les Personnages

Danaël

Danaël est un chevalier du royaume de Larbos, ex-membre des Faucons d’Argent. Noble de cœur et d’esprit, il s’est juré de combattre l’injustice partout sur le monde d’Alysia et a fondé les Légendaires, dont il est le chef. Sa droiture en fait une source d’inspiration constante pour ses amis. Son épée d’or, forgée par les elfes, est une alliée précieuse dans son combat. Magique, elle revient toujours vers son propriétaire, car elle réagit à son sang.

 

Jadina

Jadina est à la fois princesse d’Orchidia et magicienne. Elle détient le Bâton-Aigle, un artefact très puissant qui lui permet de jeter des éclairs et de dresser un bouclier de lumière. Pour avoir rejoint Danaël et les Légendaires contre l’avis de ses parents, le roi et la reine, elle a été bannie de son royaume et déchue de son titre de princesse. Depuis « l’accident Jovénia », elle a du mal à contrôler ses pouvoirs. Malgré son côté enfant gâté un peu snob et son attachement au confort, Jadina n’est pas aussi superficielle qu’elle en a l’air. Elle est surtout d’une grande intelligence et d’un grand cœur.

Gryf

Un peu immature, un brin charmeur, Gryf est le plus courageux des Légendaires, à tel point qu’il a tendance à foncer sans réfléchir. Cette impulsivité lui cause parfois des ennuis ! Mi-homme, mi-bête, son nom complet est Gryfenfer, en référence à ses griffes acérées de Jaguarian, capables de tout trancher, même la pierre. Quand il était tout petit, il a été capturé et on l’a forcé à combattre dans les arènes, mais il a réussi à s’en échapper.

Razzia

Il ne faut pas se fier aux apparences ! Razzia a beau être un petit gros qui zozote, il est réalité le plus fort des Légendaires. Avant « l’accident Jovénia », il avait un physique d’athlète, et on le surnommait le Colosse de Rymar. Aujourd’hui encore, il manie son sabre, le Léviathan, avec toute la dextérité du combattant aguerri qu’il a été. Jovial et d’une nature plutôt discrète, il n’aime pas trop parler de son passé, mais il est toujours présent quand on a besoin de lui.

Shimy

Shimy est une elfe élémentaire. C’est un pouvoir très rare, même parmi les siens, qui lui permet de fusionner avec le feu, l’eau, l’air et la terre, d’où elle tire ses pouvoirs. Elle a vécu la plus grande partie de sa vie dans le monde elfique, à l’écart des humains. Elle a du mal à communiquer ses sentiments et peut sembler froide, mais elle a un grand cœur et est prête à tout sacrifier pour ceux qu’elle aime.

 

 

 

Ils étaient les cinq justiciers légendaires que rien ne pouvait arrêter ... Mais ils ont fait une petite, une toute petite erreur. A cause d’eux, tous les habitants du monde d’Alysia sont redevenus des enfants. S’ils veulent se faire pardonner, ils vont devoir trouver une solution pour briser le sortilège. Pas facile quand on ne mesure qu’1 m 30 !

 

 

Tome 01 - La pierre des dieux

Les cinq justiciers doivent allier leurs forces et leurs pouvoirs magiques pour une mission de la plus haute importance ! Pour briser le sortilège qui a transformé tous les habitants d’Alysia en enfants, Gryf, Danël, Jadina, Razzia et Shimy partent à la recherche d’une pierre magique… Mais en chemin, les Légendaires vont découvrir le terrible secret qui pèse sur le royaume !

 

 

Tome 02 - Les épreuves du gardien

Les hommes-plantes ont capturés Danaël, Jadina, Shimy, Griff et Razzia ! Comment vont-ils s’en sortir ? En voulant éviter qu’Élysio redevienne le monstre qu’il était, Les Légendaires font la rencontre d’un personnage encore plus malfaisant…

 

 

Tome 03 - La guerre des elfes

Une mystérieuse maladie terrasse le monde elfique. Les Légendaires partent lui porter secours aux côtés d’un nouveau trio de héros très appréciés à Alysia : les Fabuleux ! Humains et elfes vont devoir mettre de côté leurs rancoeurs et s’allier pour faire face au peuple menaçant des Piranhis.

 

 

Tome 04 - Le sorcier noir

Élysio a retrouvé la mémoire ! Effrayé par ses propres souvenirs, il a rejeté sa nature de sorcier noir de toutes ses forces. Mais, au lieu de disparaître, sa part sombre s’est matérialisée dans un nouveau corps. Maintenant, Darkhell est de retour, et il s’est emparé d’une arme de destruction redoutable…

 

 

Tome 05 - La trahison du prince

Halan, prince de Sabledoray, vient avertir Les Légendaires : les ruines de l’ancien royaume de Darkhell semblent à nouveau occupées. Les Héros partent élucider ce mystère et Halan insiste pour les accompagner. Car le prince connaît bien Jadina…

 

 

 

Tome 06 - Héros du futur

Après avoir remonté le temps grâce à la Temporhell, les Légendaires se retrouvent face à leurs doubles adultes ! Mais à cette époque-là, Darkhell n’a pas encore été vaincu… Comment pourront-ils affronter les dangers de ce voyage dans le passé sous leur apparence d’enfants ?

 

 

 

Tome 07 - La menace des dieux

Aube et Crépuscule, dieux de la création et de la destruction, descendent sur terre pour prévenir les Légendaires : ils ont quinze jours pour réparer l’accident Jovénia… ou Alysia disparaîtra à jamais ! Pour éviter cela, les cinq héros doivent se rendre dans la cité secrète des Jaguarians, le peuple de Gryf…

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #Jeunesse

Repost0

Publié le 3 Juin 2018

Il est arrivé !!!

Marc Levy a publié ce mardi 22 mai 2018 son 19ème roman, Un fille comme elle. Et "cette fille comme elle", c'est Chloé, une jolie new-yorkaise se déplaçant en fauteuil roulant depuis un terrible accident. Elle vit avec son père dans un immeuble de la célèbre cinquième avenue à Manhattan et le véritable héros du roman, c'est d'ailleurs cet immeuble. Une idée que Marc Levy avait depuis longtemps en tête.

Il décrit donc la vie des occupants de ce "building" sous l’œil d'un autre personnage-clé et très attachant du livre, le vieux liftier indien qui les accompagne tout au long de la journée dans l'antique ascenseur manuel de l'immeuble, l'un des derniers du genre à New-York. Et cet immeuble devient un passionnant microcosme de la diversité sociale et culturelle de la ville.

Mais il n'y a pas de bon Marc Levy sans histoires d'amour. Nous vous laissons découvrir comment "une fille comme elle", Chloé, croisera son prince charmant au-delà des différences car comme l'écrit Marc Levy, en amour les mendiants et les rois sont égaux...

 

Une fille comme elle 
«  Quelle distance nous sépare, un océan et deux continents ou huit étages ?
— Ne soyez pas blessant, vous croyez qu’une fille comme moi…
— Je n’ai jamais rencontré une femme comme vous.
— Vous disiez me connaître à peine.
— Il y a tellement de gens qui se ratent pour de mauvaises raisons. Quel risque y a-t-il à voler un peu de bonheur ? »

À New York, sur la 5e Avenue, s’élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres…
Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l’ascenseur mécanique, une véritable antiquité. Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l’escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu’il est à la tête d’une immense fortune à Bombay… Et encore moins Chloé, l’habitante du dernier étage.
 
Entrez au N° 12, Cinquième Avenue, traversez le hall, montez à bord de son antique ascenseur et demandez au liftier de vous embarquer… dans la plus délicieuse des comédies new yorkaises !

 

 

Après avoir passé six ans à la Croix-Rouge et dirigé un cabinet d’architectes, Marc Levy publie Et si c’était vrai... aux Éditions Robert Laffont en 2000.

Ce premier roman connaît un succès immédiat en France ainsi qu’à l’étranger, et est adapté au cinéma en 2005 par Dreamworks.

Marc Levy a écrit 19 romans, et il est traduit en 49 langues. Avec plus de 40 millions d’exemplaires vendus, il est l’écrivain français le plus lu dans le monde.

Marc Levy vit à New York.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #nouveautés

Repost0