Nouveautés dans les Romans du Terroir

Publié le 25 Septembre 2013

 

Quelques nouveautés pour les fans !

 

Couverture de Les Terres Bleues

Les Terres Bleues

Auteur

  • Marie De palet

Par une froide journée de neige, Célestine est retrouvée morte, étranglée. Elle était enceinte. C'est l'effervescence dans le petit village lozérien : le coupable ne peut être que quelqu'un d'ici. Pour éviter que les gendarmes viennent mettre leur nez dans les affaires plus ou moins nettes des habitants, les hommes décident, sur l'avis d'Auguste, le maire, de ne pas dévoiler le crime. Après tout, Célestine n'avait pas de famille et n'était qu'une courtisane... La vie reprend son cours. Surgit alors Prosper, gosse de l'Assistance; désireux de prendre sa revanche sur la vie, il deviendra l'instrument du destin...

 

 

Couverture de Derrière les portesDerrière les portes

Auteur

  • Sylvie Gibert

Années cinquante. Régine, dix-sept ans, est retrouvée noyée dans l'étang. Tuée, vraisemblablement. Qui donc s'en est pris à cette gentille jeune fille, aussi belle qu'intelligente ? Face à l'incapacité criante des gendarmes, c'est Raymonde, la gouvernante du curé, qui mène l'enquête. Pas facile dans ce village du Sud-Ouest, où les ragots se répandent comme une traînée de poudre ! Fine et perspicace, c'est dans les paroles innocentes des enfants que Raymonde trouve la clef de l'énigme. Et ce qu'elle découvre va, une fois de plus, l'exaspérer... Un drame dont l'héroïne fétiche de Sylvie Gibert, futée et chaleureuse, va percer le mystère aux côtés de son cher et bon curé.

 

 

Couverture : le retour aux alizés

le retour aux alizés

Auteur

  • Martine Delomme

En retrouvant sa terre d’enfance, la lumière bordelaise sur le vignoble familial, Juliette sent son cœur se gonfler. Sa fille a bien pris soin du domaine. Pourtant la faillite guette. La cause ? Un mystérieux terrain acquis à prix d’or par son ex-mari qu’on enterre aujourd’hui. Le "trésor" qu’elle va y découvrir la poussera à retarder son retour vers l’homme qu’elle aime pour se lancer dans un nouveau projet qui bouleversera sa vie.

 

 

 

 

 

La promesse des lilas

Couverture de La promesse des lilas

Auteur

  • Antonin Malroux 

La grande épreuve de l’estive. 
En 1953, dans un village d’Auvergne, au cœur du Cantal, François, fils d’un riche négociant en bestiaux fait un enfant à la fille d’une famille voisine de petits paysans. Une mésalliance est hors de question et le père éloigne son fils chez des paysans pratiquant l’estive de mai à octobre dans les montagnes du Cantal. François connaît la vie rude des vachers dans les « burons » isolés sur les plateaux parmi les troupeaux de salers. Il s’initie à la fabrication du fromage de cantal et devient buronnier. Il apprend aussi la fraternité auprès de ses deux vieux tuteurs, puise dans leur sagesse ancestrale et sort de cette expérience transformé. À son retour, subjugué par le charme de son fils, il défie l’autorité paternelle et décide d’assumer sa paternité à la floraison des lilas .

 

 

Les gens de Serves

Auteur

  • Louis GiveletCouverture de Les gens de Serves

A Serves, petit village coincé au pied des Cévennes, Mano Cortès, immigré espagnol, cultive les terres de son beau-père, le général Bartabac. A la mort de ce dernier, Mano, sous la pression de son ambitieuse femme, accepte de se présenter à la mairie. Mais qui peut résister à la tentation du pouvoir ?
Au contact des gens de Serves, Mano voit son monde s'ouvrir et sa vraie nature se révéler. Il se lance à corps perdu dans la bataille pour éviter la mainmise de groupes alimentaires sur la coopérative céréalière.
Or la terre est une maîtresse jalouse qui demande de l'attention. S'il veut la garder, Mano doit continuer à moissonner, labourer, vendre ses melons...
S'inspirant de faits authentiques, ce premier roman dit avec bonheur les travaux et les jours d'un agriculteur du monde moderne.

 

 

Une si belle école

Auteur

Couverture : Une si belle école
  • Christian Signol

1954 : Ornella, jeune institutrice sur les hauts plateaux du Lot, doit affronter l’hostilité du maire, du curé et des habitants qui ont besoin de leurs enfants dans les fermes. C’est en prenant son second poste qu’elle rencontre Pierre, l’instituteur avec qui elle partage la classe. Entre ces deux enseignants issus de milieux différents mais qui ne vivent que pour leur métier, c’est le coup de foudre que seule assombrira la guerre d’Algérie. Au fil des ans, au gré des réformes scolaires, ils poursuivront leur carrière avec la même passion, jusqu’à ce qu’une décision ministérielle les transforme en « professeurs des écoles ». L’école d’antan, son odeur de craie et d’encre violette, ses instituteurs héritiers des hussards de la Troisième République, respectés de tous, exemplaires et dévoués, c’est ce que Christian Signol évoque avec beaucoup d’émotion et de vérité dans ce roman, témoin d’un demi-siècle d’une société française dont l’école symbolisait la réussite et l’espoir en l’avenir.

 

 

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #Terroir

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article