Patrimoines du Nord

Publié le 28 Décembre 2011

 

            

 

 

Le département éditions du groupe La Voix du Nord articule sa ligne éditoriale autour de sa collection "Patrimoines", dense en 2010 de trente deux titres.

Un "Patrimoine", c’est 52 pages, tout en quadrichromie, richement illustré et un nouveau titre tous les trois mois.
L’objectif de la collection est de permettre à l’ensemble de la population de s’approprier le patrimoine du Nord-Pas-de-Calais, qu’il soit humain, architectural, artistique, industriel, littéraire, historique, politique, sportif et sociétal.

 

 

 

DUNKERQUE UN PORT UNE VILLE UNE PLAGE

 

DUNKERQUE UN PORT

UNE VILLE UNE PLAGE

La ville et le port de Dunkerque  allient dynamisme et diversité. Leur histoire est liée à celle du comté de Flandre jusqu'à leur rattachement à la France. 
Après moult conflits, ils se sont enrichis des apports bourguignons, espagnols et français.
Aujourd'hui, le port reçoit tous types de navires et de marchandises, et dessert un ensemble industriel impressionnant, la ville s'agrandit, s'embellit et developpe des activités culturelles et touristiques  de qualité, tandis que la plage offre un espace  exceptionnel de détente et de loisirs.

 

ESTAMINETS DU NORD

 

ESTAMINETS DU NORD

Au coeur de la vie sociale, ces lieux d'échange demeurent depuis des siècles les témoins privilégiés d'une culture.

 

FUSILLES ET DEPORTES

 

FUSILLES ET DEPORTES

Ce livre rend hommage à la mémoire des victimes de la barbarie nazie dans notre région. Nous leur devons de faire vivre l’Europe pacifique et fraternelle d’aujourd’hui.

 

LA CONFISERIE

 

LA CONFISERIE

Les bonbons, on les apprécie pour leurs saveurs, leurs formes, leurs textures, leurs couleurs : durs ou mous, doux ou acidulés… Ils nous rappellent notre enfance et nos bons moments entre copains.
On les déguste avec plaisir, en solo, en duo, à plusieurs… 
Synonymes, depuis toujours, de plaisir, de partage, de convivialité, de fête et de générosité.
Sucres cuits, sucettes, boules de gomme, pâtes à mâcher, caramels, chewing-gums, dragées, fruits confits, gélifiés, nougats, pastilles, pâtes d'amandes, réglisses, pâtes de fruits, guimauves : connaissez-vous leurs origines, leurs recettes, leurs ingrédients, leurs procédés de fabrication, antiques ou modernes ?
Savez-vous que nombre de ces produits magiques sont fabriqués, près de chez vous ?

 

LA DEULE

 

LA DEULE

 

Renaissance d’une rivière

La Deûle est une rivière qui prend sa source dans les collines d'Artois, à Carency, traverse l'ouest du bassin minier, Lille et rejoint la Lys à Deûlémont, ce qui fait d'elle un sous affluent de l'Escaut.
Cette rivière – canalisée sur l'essentiel de son parcours – est un lien essentiel, depuis  les temps les plus reculés, entre Lille et le bassin minier. Longtemps polluée et rejetée, elle renaît aujourd'hui. C'est cette renaissance (écologique, économique et culturelle) que nous vous invitons à découvrir…

 

 

LA GRANDE GUERRE VOL 1

 

LA GRANDE GUERRE VOL 1

Comment représenter la guerre ?
Comment la peindre, la dessiner, la photographier, la filmer ? Quel sens lui donner à travers les images ?
Dans les journaux, les revues, les affiches, mais aussi les cartes postales, les publicités, les objets quotidiens ou sur les monuments aux morts, elle est rarement regardée en face : trop insupportable.
Aux traits cruels et révoltés sont souvent préférées des visions lyriques, haineuses ou
compassionnelles. Au bout de deux ans de conflit, des images terribles ressurgissent des profondeurs de l'épreuve, bravant la censure, l'autocensure et les diverses manipulations de l'opinion. Mais les emballements patriotiques reprennent le dessus.
Bruno Vouters ouvre le premier volet d'un triptyque : après les images, il explorera les mots, puis les visages de la Grande Guerre.

 

LA GRANDE GUERRE VOL 2

 

LA GRANDE GUERRE VOL 2

Après la guerre en images, la guerre en mots… Comment mettre noir sur blanc cette expérience terrible ? 
Journaux, revues, lettres, télégrammes, affiches, sermons, communiqués, romans, poèmes…
Pléthore de mots, de 1914 à 1919 ! Mais lesquels sont proches de la vérité ? Lesquels sont à la hauteur de la tragédie ? Des journalistes au service de la patrie aux hommes politiques pressés de tourner la page, y eut-il place pour un verbe authentique ? Quand on plonge dans toute la documentation disponible, dans les archives comme dans les boîtes des familles, on trouve des discours horripilants et des témoignages bouleversants… Et puis, au bout du compte, un grand silence que la Seconde Guerre viendra recouvrir de son fracas.

 

LA GRANDE GUERRE VOL 3

 

LA GRANDE GUERRE VOL 3

Après le guerre en images et en mots, place aux visages...
Il y a les figures altières et martiales des grands chefs, les profils graves des hommes politiques, les visages volontaires de ces soldats qui font face, qu'ils soient d'ici ou du bout du monde, l'allure résolue des résistants.
Mais il y a aussi le sourire attendri des infirmières, les traits décomposés des déportés, les regards noyés des poilus dans les tranchées.
Et puis, il y a ces enfants, orphelins, héroïques ou jouant aux héros, il y a les mutins, les médecins, le soldat inconnu, le clairon de l'armistice, les gueules cassées, les veuves...
Sur tous ces visages on peut lire l'histoire terrible de la Grande Guerre.

 

LA LITTERATURE PATOISANTE

 

LA LITTERATURE PATOISANTE

Qu’il s’agisse d’architecture, d’histoire, de peinture, de sciences ou de traditions, la collection LES PATRIMOINES rassemble des informations précises et pratiques de qualité sur la région. Grâce à une présentation ludique et séduisante, cette collection permet d’appréhender chaque thème avec curiosité. L’ouvrage présente un panorama de la littérature patoisante du Nord-Pas-de-Calais, témoignage irremplaçable d’une culture aujourd’hui plus vivante que jamais

 

LA MINE (volume 1)

 

LA MINE (volume 1)

La mine au siècle des Lumières. 
Cent cinquante ans avant Germinal, dans le Nord de la France, des hommes descendaient déjà dans les entrailles de la terre pour en arracher le charbon.
Avant même l’introduction de la machine à vapeur, ils ont été les acteurs majeurs de la première évolution industrielle. 
Autour d’eux se sont recréés un paysage, une société, une culture.
Les mineurs du Valenciennois ont posé les bases d’une aventure de trois siècles. Les bases d’un monde nouveau.

Elle rassemble des informations précises et pratiques de qualité sur notre région. 
Grâce à une présentation ludique et séduisante, cette collection permet d’appréhender chaque thème avec curiosité. 

 

LA MINE (volume 2)

 

LA MINE (volume 2)

Le XIXe siècle est l’âge classique de la mine. 
Dans le Nord de la France, c’est le temps des conquêtes. 
Conquête d’un espace, d’abord, avec la mise en valeur du bassin du Pas-de-Calais qui se couvre de corons et de cités. Le temps des conquêtes sociales aussi : ses luttes permettent aux mineurs d’obtenir une reconnaissance qui fait d’eux les avant-gardes du monde ouvrier.

C’est enfin le temps où l’opinion publique prend conscience de l’extrême difficulté d’un métier dans lequel, malgré le déferlement de technologies nouvelles, il faut affronter à mains nues une nature hostile.

 

LA MINE (volume 3)

 

LA MINE (volume 3)

Entre 1914 et 1990, le bassin minier doit affronter une période très chaotique, deux guerres mondiales et une crise économique d'ampleur planétaire. Pourtant il reste le premier producteur en France, assurant les deux tiers de l'exploitation. Avec la nationalisation au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, une nouvelle ère commence. Si "la bataille du charbon" est gagnée par la force de l'homme, les années cinquante apportent également leur lot de progrès technique : l'électricité fait son entrée dans les galeries et la mécanisation connaît un développement croissant. Mais déjà s'amorce le déclin : le charbon cède à la concurrence du gaz et du pétrole. Après 270 ans d'exploitation, la dernière berline est remontée dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais le 21 décembre 1990 mettant un point final à cette épopée.

 

LE LITTORAL DU NORD PAS DE CALAIS

 

LE LITTORAL
DU NORD PAS DE CALAIS

L'image du Nord-Pas-de-Calais reste encore trop souvent, pour beaucoup, celle d'une région triste et industrielle. Une balade sur son littoral devrait les convaincre qu'il en est tout autrement. 
De Dunkerque à la baie d'Authie, ce sont 180 kilomètres de côtes dévoilant un décor sauvage où les dunes de sable couvertes d'oyats succèdent aux falaises majestueuses des caps Blanc-Nez et Gris-Nez. En arrière-plan, les vastes champs cultivés achèvent de colorer ce paysage propre à la Flandre, qui a inspiré Nicolas de Staël.
Grâce à l'action de la Région et du Conservatoire du littoral, des espaces naturels remarquables ont été préservés dès les années 1970 sur cette côte pourtant densément et anciennement occupée. C'est d'ailleurs l'une des caractéristiques communes à toute la région que l'immense travail accompli au cours des siècles par le courage des hommes qui ont su exploiter des terres difficiles, en gagner sur la mer, aménager des sites côtiers pour en faire les ports modernes de Dunkerque, Calais et Boulogne, ou construire les stations balnéaires de Malo-les-Bains, un temps "reine des plages du Nord", du Touquet et bien d'autres encore. Dès le XIXe siècle, ces villégiatures attirent touristes et artistes séduits par les immenses plages de sable dégagées à la marée descendante et par la luminosité si particulière à la Côte d'Opale.
Sur cette terre qui, jusqu'en 1945, fut un lieu d'affrontements entre les puissances européennes, se rencontrent aujourd'hui simples vacanciers ou résidents permanents issus des quatre coins d'une Europe enfin pacifiée.

 

LES BEFFROIS

 

LES BEFFROIS

Apparus au XIIe siècle, alors que la féodalité amorçait une première mutation, les beffrois ont traversés les siècles sans que fléchisse le désir qui les avait élevés : celui d'un contre-pouvoir. 
Devenus les blasons des communautés citoyennes cherchant à s'affranchir des anciennes vassalités grâce aux ressources des métiers et du commerces, ils sont devenus des "fôrets de symboles".
Victimes récurentes des guerres et des conflits, ils ont toujours été reconstruits. Aujourd'hui, sur une aire culturelle très vaste, leur classement les officialise comme signe d'histoire. Aux côtés des géants, ils sont les témoins, la mémoire, l'âme de ce Nord qui se reconnaît en eux.

 

LES CATHEDRALES

 

LES CATHEDRALES

Six cathédrales ont été érigées au fil du temps sur les actuels départements du
Nord-Pas-de-Calais. L'une a disparu,trois ont été reconstruites après la Révolution. 
Seule cathédrale authentiquement médiévale, la collégiale Notre-Dame, à Saint-Omer, n'est plus le siège d'un évêché. À Lille,la plus récente, née des rêves néogothiques du XIXe siècle, n'a été achevée que peu de tempsavant le jubilé de l'an 2000.
L'histoire chaotique de ces édifices vient rappeler combien la région du Nord, vieille terre de catholicité, a payé un lourd tribut aux ravages du temps et des hommes. Pourtant, ces maisons de Dieu, qui font partie d'un vaste ensemble gothique s'étendant de la Picardie à la Belgique, continuent, par-delà les siècles, à s'imposer dans le paysage urbain, fascinant fidèles et voyageurs.

 

LES CHEMINOTS DU NORD

 

LES CHEMINOTS DU NORD

Découvrez la prodigieuse histoire des chemins de fer du Nord et partagez la grande aventure de ses cheminots, véritables pionniers du rail.
Sur ses locomotives prestigieuses, dans ses trains de rêve, face à ses gares aux allures de cathédrales, au coeur de son patrimoine social et dans le secret de ses inventions du XXIe siècle, vivez un siècle et demi d'une véritable révolution ferroviaire avec des hommes hors du commun.

 

LES HOPITAUX DU NORD

 

LES HOPITAUX DU NORD

L'histoire millénaire de la médecine régionale constitue son patrimoine. Du Moyen Âge à nos jours, de nombreux établissements hospitaliers témoignent de l'évolution des conceptions de la médecine. Confronté aux fléaux des grandes épidémies, ravagé par de nombreuses guerres, soumis aux conditions sanitaires désastreuses dues à l'industrialisation, le Nord a su faire face grâce à ses médecins et à ses soignants. Il dispose aujourd'hui d'un potentiel
d'hôpitaux et de laboratoires de recherche à la pointe de la technologie, de médecins et de chercheurs performants. Le Nord est prêt à relever les grands défis du futur, le cancer, la dégénérescence liée à l'âge, avec de nouvelles armes forgées par la recherche notamment en immunologie, en génétique et en technologie.

 

LES PEINTRES DU NORD

 

LES PEINTRES DU NORD

Avec Bellegambe, Rubens, Watteau, Matisse, Bernard, Pignon, Del Marle, certaines des plus belles pages de l'histoire de l'art se sont écrites dans cette terre du Nord.
Suivez le guide.

 

LILLE TRACES D'HISTOIRE

 

LILLE TRACES D'HISTOIRE

Retrouvez les charmes et les beautés d'une ville de mille ans.

 

L'EPOPEE TEXTILE

 

L'EPOPEE TEXTILE

Au XIX siècle, l'agglomération devient l'un des premiers centres textiles du monde, une ruche grouillante de 285 000 habitants. Du Moyen Age à nos jours, découvrez l'extraordinaire savoir-faire dans la fabrication et dans la commercialisation du fil et du tissu des gens du Nord. 

 

L'OPERA DE LILLE

 

L'OPERA DE LILLE

Après cinq ans de travaux, l'opéra de Lille a rouvert ses portes dans le cœur historique de la ville.
Lever de rideau sur une histoire mouvementée.

 

MATISSE

 

MATISSE

Le petit Henri a vu le jour dans la commune du Cateau-Cambrésis, et doit beaucoup à sa terre natale. N'est-ce pas là, entre beffroi et ateliers de tissage, dans une communauté humaine active et généreuse, qu'il a puisé son énergie, son audace, sa foi en l'homme ? "Je dois tout à mes parents, gens francs du collier", a dit ce fils de grainetiers !

Bruno Vouters relie la fin de vie d'Henri Matisse (miraculé d'une très lourde opération à Lyon, en 1941) à ses premiers pas dans le Nord où il est né en 1869. Pourquoi, en 1952, le vieil homme tient-il tant à offrir à ses concitoyens, peu avant de disparaître, une superbe collection et un somptueux vitrail ? Voulant rendre "à la grande famille humaine un peu de la fraîche beauté du monde", il retourne aux sources qui lui sont chères. Et c'est aux enfants du Cateau-Cambrésis qu'il fait le plus beau cadeau du monde : de la lumière et des couleurs. Cet ouvrage abondamment documenté nous conduit au plus près de Matisse et de ses compagnons de route. C'est un chemin d'artiste et aussi une leçon de vie.

 

PARIS-ROUBAIX

 

PARIS-ROUBAIX

De Josef Fischer à Tom Boonen, en passant par Octave Lapize, Gaston Rebry, Fausto Coppi... ou plus près de nous, Gilbert Duclos-Lasalle, la "reine des classiques" charrie des héros dans une aventure humaine qui dépasse de loin le cadre sportif. Véritable phénomène social, ancrée dans le patrimoine nordiste, la course créée en 1896 par deux filateurs roubaisiens est aujourd'hui un événement médiatique planétaire. Autour des pavés, un temps menacés par le "progrès", c'est désormais l'union sacrée.

 

VAUBAN

 

VAUBAN

Pour protéger Paris des visées espagnoles, Louis XIV, sur les conseils de Mazarin, charge Vauban de rendre imprenable la frontière nord du royaume. 
Ingénieur et stratège hors pair, Sébastien Le Prestre de Vauban accomplit un immense travail de fortification. Il érige une véritable «ceinture de fer» en s’appuyant sur une double ligne de places fortes qui séparent les provinces françaises des Pays-Bas espagnols. Mettant en œuvre la théorie du pré carré, il parvient, en moins d’un demi-siècle, à agrandir et stabiliser les frontières du royaume, renforçant l’ascendant de son souverain en Europe et sur ses nouveaux sujets.

 

   

 

 

 

 

 

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #par thèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article