Publié le 30 Mai 2019

 

Voici nos nouveaux jeux vidéo pour PS4, qui nous amène à une cinquantaine de jeux proposés pour les personnes désireuses de participer à notre service d'échange de jeux pour PS4.

Nous vous proposons ces quelques titres, sachant que d'autres viendront de vos collections personnelles. En tant que référent de ce service, je commence par vous dévoiler mes titres préférés. Vous n'y trouverez pas de jeux de sport (à vous de nous en proposer), et surtout des jeux pour adultes (à vous d'amener une multitude des jeux pour les plus jeunes). 

Et n'oubliez pas qu'un des parents devra être présent pour remplir l'autorisation parentale, sur place, à la médiathèque pour définir le niveau PEGI pour l'âge de l'emprunt !

Nous sommes aussi ouvert, à toutes propositions concernant d'autres types de consoles (Xbox, ....), mais cela devra venir de vous.

La Médiathèque n'est là que pour faciliter votre mise en relation, de manière simplifiée !

 

 

SHADOW OF THE TOMB RAIDER PS4

 

 

Prenez part au moment décisif où Lara Croft devient pilleuse de tombeaux. Dans Shadow of the Tomb Raider, Lara va devoir surmonter les dangers de la jungle, explorer de terrifiants tombeaux et s'accrocher pour survivre. En jouant contre la montre pour sauver le monde d'une apocalypse maya, Lara sera vouée à devenir la plus célèbre des pilleuses de tombeaux.


Points forts :
- Survivez et évoluez dans l'endroit le plus dangereux de la planète : pour rester en vie, devenez experte d'une jungle sans merci. Partez à la découverte de milieux sous-marins regorgeant de crevasses et de tunnels.

- Ne faites qu'un avec la jungle : désarmée et seule contre tous, Lara va devoir utiliser la jungle à son avantage. Comme le jaguar, frappez sans prévenir et disparaissez, utilisez la boue comme camouflage et insufflez la peur à vos ennemis pour semer le chaos.

- Explorez de mystérieux tombeaux : s'étendant aussi bien en hauteur qu'en largeur, les tombeaux sont désormais plus terrifiants que jamais, et une fois à l'intérieur, vous découvrirez qu'ils regorgent de casse-têtes mortels.

- Plongez au cœur de l'Histoire : découvrez une cité perdue et parcourez le plus grand espace jamais conçu pour un jeu de la série.

 

RED DEAD REDEMPTION 2 PS4

 

 

Amérique, 1899. L'ère de l'Ouest sauvage touche à sa fin alors que les autorités ont décidé de traquer les dernières bandes de hors-la- loi qui sévissent encore. Ceux qui ne se rendent pas ou résistent sont tués.

Suite à un braquage qui a mal tourné dans la ville de Blackwater, Arthur Morgan et le reste des hors-la-loi de la bande de Dutch van der Linde doivent prendre la fuite vers l'est. Les agents fédéraux et les meilleurs chasseurs de primes du pays se mettent à leurs trousses et la bande commet méfaits sur
méfaits dans les vastes terres sauvages de l'Amérique dans un seul et unique but : survivre. Alors que des querelles internes menacent de faire voler la bande en éclats, Arthur est tiraillé entre ses propres idéaux et sa loyauté envers la bande qui l'a élevé.

Par les créateurs de Grand Theft Auto V et Red Dead Redemption, Red Dead Redemption 2 raconte une histoire épique au cœur de l'Amérique à l'aube de l'ère moderne.

Attention, le jeu est en anglais sous titré français !!!

 

RESIDENT EVIL 2 PS4

 

 

Considéré comme l’un des titres les plus influents et marquants de l’histoire des jeux vidéo, Resident Evil 2 sur PlayStation arrive dans une complète réinterprétation du titre. Entièrement repensé pour proposer une expérience narrative plus profonde, un gameplay moderne ainsi qu’un nouveau style visuel, plus photo réaliste, donnant véritablement vie aux personnages ainsi qu’aux ennemis pour une ambiance toujours plus prenante.

Retrouvez certains des héros les plus emblématiques de la série : Leon S. Kennedy, jeune recrue de la police de Racoon City et Claire Redfield, étudiante à la recherche de son frère. Ces deux icones se voient propulsées dans l’horreur de Raccoon City avec nul autre choix que de faire face à une épidémie transformant la population locale en zombis féroces. Ils doivent œuvrer de concert pour survivre et tenter de comprendre l’origine du désastre. Chacun possède sa propre campagne jouable séparément, permettant ainsi de découvrir l’histoire en suivant leurs points de vue respectifs.


Points forts :
- Vue à la 3ème personne : Gameplay plus moderne et immersif
- 2 personnages jouables / 2 scénarios : Incarnez Léon ou Claire dans 2 scénarios propres
- RE Engine : Des zombies et des décors comme vous n’en n’avez jamais vus 
- Localisation des dégâts : chaque balle compte, visez au plus juste !
- Plusieurs modes de difficulté : du débutant au vétéran
- Optimisé PlayStation 4 Pro et Xbox One X : 4 K / 60 images par seconde.
- Modes 4ème survivant et tofu  inclus dans le jeu de base

 

 

CALL OF DUTY BLACK OPS IIII

 

Black Ops est de retour ! Il est accompagné de combats au sol multijoueur ultra-réalistes, de la plus grande offre jamais connue du mode Zombies, avec trois aventures complètes et venues d'outre-tombe dès sa sortie, et de Blackout, où l'univers de Black Ops prend vie au sein d'une bataille royale colossale. Blackout possède la plus grande carte de l'histoire de Call of Duty, les combats typiques de Black Ops, ainsi que les personnages, les lieux et les armes de la série.


Points forts :
- COMBATS AU SOL TACTIQUES MULTIJOUEUR
 

Call of Duty®: Black Ops 4 place la barre encore plus haut en offrant l'expérience de jeu la plus exaltante de la franchise, et cela en accordant une attention particulière à l'expérience de combat au sol tactique, ainsi qu'à la volonté du joueur. Le jeu propose un nouveau niveau d'action en ligne parmi une pléiade de nouvelles armes, cartes et de nouveaux modes. Pour la toute première fois, le mode Multijoueur devient le centre de la narration et permet aux joueurs d'explorer le rôle de chaque spécialiste, ainsi que la spécificité de chaque style de jeu. Avec le retour du système de création de classe et d'une nouvelle catégorie d'équipements, l'expérience de jeu devient plus personnalisable que jamais auparavant en donnant aux joueurs la possibilité d'équiper leur spécialiste. Si nous ajoutons à cela la capacité de débloquer des séries de points dévastatrices, les joueurs auront la possibilité d'être redoutable seul ou invincible au sein d'une équipe.

- LE PLUS GRAND MODE ZOMBIES DE CALL OF DUTY
 

Call of Duty®: Black Ops 4 met à disposition la plus grande offre du mode Zombies jamais proposée avec trois expériences complètes dès le jour de sa sortie : IX, Voyage of Despair et Blood of the Dead. Avec une nouvelle aventure palpitante et un tout nouveau casting de personnages, le mode Zombies de Call of Duty®: Black Ops 4 proposera le gameplay exhaustif et les surprises tant attendus par sa communauté de fans passionnés. 
 

- UN HOMMAGE À L'EXPÉRIENCE BLACK OPS
 

Dans Blackout, l'univers de Black Ops prend vie au sein d'une bataille royale colossale contenant ses systèmes de combats typiques, ses véhicules terrestres, marins et aériens, ainsi que la plus grande carte de toute l'histoire de Call of Duty. Dans un parfait mélange de tous les univers de Black Ops, venez incarnez vos personnages préférés et menez vos combats dans ses décors les plus iconiques en prenant part à une expérience de survie et de guerre totale.

 

WOLFENSTEIN II : THE NEW COLOSSUS PS4

 

Wolfenstein II : The New Colossus est la suite de Wolfenstein : The New Order, le jeu de tir à la première personne développé par les talentueuses équipes du studio MachineGames.

Wolfenstein II plonge les joueurs au cœur d'une Amérique contrôlée par les nazis, avec pour objectif de rassembler les plus grands leaders de la résistance encore en vie. Combattez les nazis dans des lieux emblématiques comme le Nouveau-Mexique, les bayous et les boulevards de La Nouvelle-Orléans ou le quartier de Manhattan détruit par un bombardement nucléaire. Profitez de tout un arsenal d'armes exceptionnelles, et déchaînez vos nouvelles capacités sur des bataillons de soldats nazis augmentés et de super-soldats.

Vous incarnez B.J. Blazkowicz, dit "Blazko le Barjo", dernier espoir pour libérer l'humanité de l'empire nazi. Vous seul avez les tripes, les armes, et le cran de retourner en territoire ennemi et déclencher la seconde Révolution américaine.

 

- Libérer les États-Unis : Embarquez pour une aventure palpitante qui vous mettra face à la machine de guerre nazie sur le territoire américain. En tant que B.J. Blazkowicz, vous devez protéger votre famille et vos amis, créer de nouvelles alliances, et affronter les démons de votre passé tout en unifiant les poches de résistance pour renverser l'occupation nazie.
- Rassemblez la résistance : Plongez dans un monde aux personnages inoubliables, insufflant une personnalité jamais vue à la licence. Retrouvez vos amis et frères d'armes comme Anya, Caroline, Bombate, Set, Max Hass, Fergus ou Wyatt, et affrontez la vicieuse Frau Engel et son armée nazie aux côtés de nouveaux alliés comme Horton et Grace.
- Des armes destructrices : Dégommez du nazi avec des armes comme le Laserkraftwerk, une arme tirant des lasers haute densité capables de désintégrer vos ennemis, ou le Dieselkraftwerk, un lance-grenades pneumatique à tir rapide, ou alors préférez le combat rapproché avec les pistolets améliorés, fusils mitrailleurs et hachettes. Améliorez vos armes préférées et maniez-en une dans chaque main pour faire face à toutes les situations.
- Tuer tous les nazis : Réveillez le héros de guerre qui sommeille en vous et anéantissez les nazis de façon hyper-violente. Chargez vos nouvelles armes dévastatrices, et découvrez les nouvelles compétences sur lesquelles B.J. pourra compter pour libérer les États-Unis. Choisissez votre manière de jouer et inventez de nouvelles façons de tuer du nazi.

 

RAID WORLD WAR II PS4

 

 

RAID: World War II est un jeu de tir coopératif à quatre joueurs bourré d'action. Il vous emmène en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale et vous charge, vous et vos amis, de déjouer l'offensive nazie. Quatre prisonniers de guerre, Sterling, Rivet, Kurgan et Wolfgang, ont été libérés par « Mme White », un agent des services secrets britanniques, dans le but de neutraliser Hitler et son commandement une bonne fois pour toute. Leur mission : gagner la guerre, coûte que coûte. Et la récompense ? Tout l'or nazi qu'ils réussiront à dérober au passage.

Dans RAID: World War II, il faudra à votre équipe une tactique et une coordination à toute épreuve pour survivre à des fusillades acharnées. Vous combattez l'ennemi sur son propre terrain, et les cartes sont contre vous... mais avec assez de détermination, d'audace et de puissance de feu, tout est possible. Votre cause est juste, et tous les coups sont permis !


Points forts :
- CLASSES. Les joueurs peuvent choisir entre quatre classes : reconnaissance, assaut, démolition ou rebelle. Chacune a un arbre de compétence complexe qui permet différents styles de jeu.

- CRIS DE GUERRE. Chaque classe a son propre cri de guerre, une puissante capacité permettant de vous renforcer, vous ou toute votre équipe. Par exemple, le cri de guerre FOU FURIEUX annule toute consommation de munitions pour l'équipe pendant un temps limité. C'est le moment de canarder !

- PERSONNALISATION. Les quatre héros viennent des principaux acteurs du front européen : Grande-Bretagne, États-Unis, Allemagne et Union soviétique. Chacun a son apparence, avec des uniformes entièrement personnalisables pour se distinguer sur le champ de bataille.

- MODIFICATIONS DES ARMES. La Seconde Guerre mondiale a vu le développement de nombreux nouveaux modèles, et RAID: World War II permet au joueur de jouer avec ces armes, les améliorer et en personnaliser l'apparence et le rendu grâce à des modifications authentiques. Choisissez vos crosses, canons, poignées, lunettes et autres, pour des styles de jeu toujours plus variés.

- OPÉRATIONS. RAID: World War II propose aux joueurs de vivre des aventures haletantes grâce à des missions spéciales appelées opérations. Chacune est une série de raids modifiés en profondeur, avec de nouveaux scénarios, du nouveau contenu et des objectifs corsés. Le risque augmente, et les récompenses avec !

- CARTES DE DÉFI. Nouveau dans RAID: World War II : les joueurs peuvent obtenir et dépenser des cartes spéciales de défi, qui permettent de modifier les règles d'un raid avec un bonus compensé par une difficulté. Par exemple, une carte peut augmenter la quantité de munitions lâchée par les ennemis mais aussi les dégâts qu'ils infligent. Chacune est différente, à vous de choisir vos préférées.

 

MIRROR'S EDGE CATALYST PS4

 

 

Dans un futur proche où les citoyens ont fait le choix de la sécurité à outrance, les messagers sont les derniers à oser défier l'autorité.

Faith est votre avatar dans la ville de Glass, une extension de vous-même, et c'est grâce à elle que vous apprendrez à maîtriser l'espace urbain, par l'efficacité et l'élégance du parkour. L'agilité, la vitesse et la force de Faith sont vos armes. Vous pourrez améliorer vos performances physiques en augmentant vos compétences ou grâce à des gadgets, accéder à des endroits apparemment inaccessibles. Maîtrisez peu à peu la ville pour en faire votre terrain de jeu.

Le jeu peut être exigeant mais il a été conçu pour être accessible aussi bien aux pros qu'aux débutants. Vous pouvez tenter tous les Sprints sur les toits et essayer de battre les meilleurs temps, ou prendre le temps d'explorer les zones les plus élevées qui mettront votre patience et votre ténacité à l'épreuve. L'intrigue vous pousse à arpenter la ville, de ses hauteurs à ses souterrains, tandis que vous passez à toute vitesse dans toutes sortes de bâtiments.

Le jeu se concentre sur les déplacements mais Faith a des ennemis et elle sait aussi se battre. Les combats sont également basés sur l'agilité et le mouvement, et Faith n'utilise pas d'armes à feu, suivant la promesse qu'elle s'est faite. C'est donc son corps qui sert de projectile, et vous devrez le manœuvrer à travers les ennemis comme une lame tranchante, tout en restant en mouvements pour empêcher vos adversaires de vous toucher. Il faut savoir frapper au bon moment tout en maîtrisant l'environnement pour venir à bout de l'adversaire.

Les yeux de Faith sont les vôtres et vous vivrez toute l'aventure en vue subjective. Courez et libérez votre potentiel, la ville de Glass vous attend.

 

ELEX PS4

 

Dans la lignée des sagas Gothic et Risen, ELEX propose une expérience de jeu de rôle et d'action réellement unique pour les fans du genre. Campé dans un tout nouvel univers Science Fantasy post-apocalyptique, le jeu plonge les joueurs au cœur d'un immense monde parfaitement fluide, rempli de personnages originaux, de créatures mutantes, de décisions morales impliquantes et d'action trépidante.
 
Dans ELEX, vous rejoignez la guerre qui fait rage autour d'une puissante ressource qui confère aux personnes qui la possèdent des pouvoirs magiques formidables, mais les transforme en créatures froides et dénuées d'émotions.
 
Caractéristiques : 
- Une jouabilité parfaitement fluide dans un monde ouvert, sans frontières ni zones de chargement, garantissant une expérience d'exploration incomparable. 
- Exploration verticale : utilisez votre jetpack pour atteindre n'importe quel endroit du monde de jeu. 
- Un monde de jeu cohérent, dans lequel chaque élément réagit aux actions du joueur pour offrir une atmosphère authentique. 
- Un système de combat tactique et complexe pour les combats au corps-à-corps et à distance.
- Un système de quêtes fortement interconnectées, qui favorise des choix véritables aux conséquences durables.

 

YESTERDAY ORIGINS PS4

 

Découvrez la dernière aventure de Pendulo Studios, les créateurs de la série Runaway ! 

Yesterday Origins transporte les héros immortels, John Yesterday et sa compagne Pauline, à travers le monde mais aussi l'Histoire. Une narration intercalée qui donnera toute sa densité à l’intrigue. 

1481. Il fait nuit noire. Le jeune John est humilié et trainé publiquement dans la rue. Accusé de sorcellerie, il est emprisonné par l'Inquisition espagnole. 

Plus tard il subira une transmutation alchimique qui fera de lui un immortel. Mais la potion utilisée lors de la cérémonie fut altérée par le prêtre Ginés de Orduña. Par conséquent après chaque résurrection, John perd tout souvenir de lui-même. 

De nos jours, John et Pauline sont à la recherche d'un artefact essentiel pour reproduire, cette fois-ci parfaitement, le rituel. Pendant leur enquête, ils devront faire face à de dangereux nouveaux protagonistes désireux de leur arracher leurs secrets…

  • Pendulo Studios : plus de 20 ans d'expérience sur le genre Aventure 
  • Une histoire originale se déroulant à plusieurs époques 
  • A la croisée de plusieurs styles : enquête, thriller, aventure, occultisme
  • Humour noir décalé qui constitue la pâte du studio 
  • Plus de 10 lieux à visiter soit plus de 50 décors 
  • Plus de 25 personnages hauts en couleurs 
  • Création d'une bande-son originale 
  • Adapté à la souris et à la manette

 

LA TERRE DU MILIEU :
L'OMBRE DE LA GUERRE PS4

 

 

Allez derrière les lignes ennemies pour former votre armée, prenez le contrôle des forteresses et dominez le Mordor de l'intérieur. Découvrez comment le système Nemesis récompensé crée des histoires personnelles uniques avec chaque ennemi et chaque allié, et affrontez la pleine puissance du Seigneur des Ténèbres Sauron et de ses Nazgûl dans cette nouvelle histoire épique de la Terre du Milieu.

La Terre du Milieu : L'Ombre de la Guerre est la suite de La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor.

Ce jeu est développé par Monolith Productions. La Terre du Milieu : L'Ombre de la Guerre retrace l'histoire originale du retour de Talion et Celebrimbor, qui doivent traverser les lignes ennemies pour former une armée et retourner tout le Mordor contre le Seigneur Sauron.

Plongez au cœur du gigantesque monde de la Terre du Milieu tandis que vous forgez un nouvel Anneau et assiégez d’énormes forteresses pour affronter le Seigneur des Ténèbres et ses Nazgûl.

Le système Nemesis a évolué. Vous allez découvrir un monde riche et unique rempli de nouveaux types d'ennemis, de fortes personnalités et d’histoires plus complexes. Un simple soldat que vous rencontrez peut maintenant devenir un puissant chef suprême, votre ennemi juré ou bien un allié.

Retournez le Mordor contre Sauron. Traversez les lignes ennemies et utilisez votre esprit stratégique, votre ruse ou encore la force brute pour prendre le contrôle des forteresses de Sauron et les retourner contre lui.

 

ADAM'S VENTURE : ORIGINS PS4

 

Embarquez dans une aventure palpitante grâce à Adam’s Venture : Origines. En pleine période des Années folles, Adam’s Venture : Origines vous permet d’explorer des ruines anciennes et de retrouver de mystérieux artéfacts. Accompagné de votre fidèle complice Evelyn, vous devrez déjouer les projets de la malfaisante corporation Clairvaux.

Adam’s Venture : Origines est une réinvention de la franchise Adam’s Venture. Avec son scénario repensé et modernisé pour aboutir à une histoire passionnante, Adam’s Venture : Origines réimagine les épreuves des premiers exploits d’Adam Venture.

Adam’s Venture : Origines offre des graphismes actualisés, une nouvelle jouabilité et un nouveau travail d’animation qui en font une expérience 100 % nouvelle génération.

Adam’s Venture : Origines est l’accomplissement de la vision originale de Vertigo Games, réalisé avec l’aide de SOEDESCO. Les énigmes relevées, les graphismes époustouflants, l’histoire passionnante et la jouabilité précise font de Adam’s Venture : Origines un jeu d’aventure à ne pas manquer.


Points forts :
- Favorisant la réflexion plutôt que la force, Adam’s Venture : Origines est centré autour d’énigmes relevées
- Plongez au cœur de mystères anciens et récupérez de mystérieux artéfacts
- Graphismes nouvelle génération époustouflants
- Traversez des tombeaux depuis longtemps oubliés et des cités en ruines grâce à votre nouvel accessoire : le grappin
- Une histoire riche et palpitante qui mélange une aventure surprenante à des éléments historiques.

 

THE SURGE PS4

 

 

Le jeu se déroule dans un futur dystopique, alors que la Terre se meurt irrémédiablement. Les quelques habitants qui tentent encore leur chance dans les cités surpeuplées, doivent survivre dans un système où les programmes sociaux sont saturés par les besoins d'une population vieillissante et accablée de maladies environnementales. 

Le développement technologique a atteint de nouveaux sommets au fil des années, et les machines ont remplacé les Hommes dans de nombreux domaines, forçant les citoyens à chercher du travail hors des cités, et à utiliser des exosquelettes afin d'améliorer leur efficacité au travail. Le monde de The Surge offre une vision très sombre de notre futur, alors que l'évolution de notre technologie, de notre société et de notre relation avec l'environnement a mené la civilisation humaine au bord de la décadence. 

The Surge proposera un système de combat dynamique et intense, des mécaniques de gameplay innovantes, ainsi qu'une évolution de personnage originale à travers des améliorations modulaires venant se greffer à l'exosquelette dont vous êtes équipé.

 

D'autres jeux vous attendent, surtout ceux que vous amènerez pour compléter cette petite collection !

Parlez-en autour de vous, car plus on est de fous, plus on pourra jouer !!!

Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #jeux vidéo

Repost0

Publié le 27 Mai 2019

 

 

 

...

 

Ghost in Love, le nouveau Marc Levy paru le 14 mai

C'est le vingtième titre de l’auteur à succès, qui renoue avec la veine de son premier roman paru en 2000, Et si c’était vrai... qui avait connu un succès immédiat en France et à l’étranger.

Que feriez-vous si un fantôme débarquait dans votre vie et vous demandait de l’aider à réaliser son vœu le plus cher? Seriez-vous prêt à partir avec lui en avion à l’autre bout du monde? Au risque de passer pour un fou? Et si ce fantôme était celui de votre père?

Voilà quelques-unes des questions que pose le nouveau roman de Marc Levy coiffé d’un titre digne d’un grand film: Ghost in Love. Il sera publié le 14 mai par les Éditions Robert Laffont et Versilio. La presse n’a pas encore reçu le livre, mais il semble renouer avec la veine de son premier roman Et si c’était vrai…, qui avait connu un succès immédiat en France et à l’étranger et est adapté au cinéma par DreamWorks, le studio de Steven Spielberg.

Croire au merveilleux

Dans Et si c’était vrai, Arthur tombe amoureux de Lauren dans d’étranges circonstances. Celle-ci, qu’il découvre dans un placard de sa salle de bains, est en réalité dans le coma à l’autre bout de la ville. Après un accident, Lauren cherche à se souvenir du visage de cet homme à qui elle doit la vie. Le hasard les réunit à nouveau. Renversé par une moto, Arthur est confié à Lauren qui vient d’achever son internat.

Selon l’éditeur, Ghost in love est «Une promesse, un voyage, une rencontre… Ghost in Love donne envie de croire au merveilleux.»

 
 
Ghost in Love

 

Ils ont trois jours à San Francisco.

Trois jours pour écrire leur histoire.

Que feriez-vous si un fantôme débarquait dans votre vie et vous demandait de l’aider à réaliser son vœu le plus cher ?

Seriez-vous prêt à partir avec lui en avion à l’autre bout du monde ? Au risque de passer pour un fou ?

Et si ce fantôme était celui de votre père ?

Thomas, pianiste virtuose, est entraîné dans une aventure fabuleuse : une promesse, un voyage pour rattraper le temps perdu, et une rencontre inattendue.

Digne des plus belles histoires de Capra et de Billy Wilder, Ghost in Love donne envie de croire au merveilleux.

 

 

Marc Levy est l’un des auteurs français qui vend le plus. L’an passé, d’après le palmarès du Figaro/GfK, il avait écoulé plus de 820.000 exemplaires).

Traduit en 49 langues, avec plus de 45 millions d’exemplaires vendus, il est l’écrivain français le plus lu dans le monde.

 

 

 

...

 

Deux femmes, à deux époques différentes. L’auteure du best-seller «la Tresse» s’inspire, pour son deuxième roman, d’une histoire de solidarité méconnue.

 

Elle n’en revient toujours pas. Deux ans que son best-seller « La Tresse » est sorti, deux ans que Lætitia Colombani, 43 ans, vit à 200 à l’heure. Elle rentre d’Inde et de Sicile, où elle était en repérage pour l’adaptation cinématographique de son propre livre, qu’elle va elle-même réaliser.

Si les chiffres de ventes de « La Tresse » – 1 million d’exemplaires rien qu’en France –, traduit en 34 langues, ont de quoi faire enfler l’ego de tout primo-romancier, il n’en est rien pour elle. Lætitia Colombani a la délicatesse des humbles. Elle savoure cette chance incroyable et aborde avec sérénité la sortie de son deuxième roman, où, comme dans « La Tresse », le féminisme est au cœur du récit.

 

« Les Victorieuses », ce sont ces femmes, toutes marginales pour des raisons différentes (accident de la vie, maltraitance, exil), résidentes du Palais de la femme, établissement du XIearrondissement de Paris géré par l’Armée du salut. On suit parallèlement Solène, brillante avocate victime d’un burn-out, qui panse ses blessures amoureuses et professionnelles en devenant écrivain public, et Blanche Peyron, fondatrice du Palais de la femme. Toutes deux sortent de leur zone de confort au contact de femmes dans la précarité. Une ode à la sororité.

1. Une plongée dans l’histoire du Palais de la femme

Depuis 1926, cet établissement de l’Armée du salut accueille des jeunes filles et femmes seules, de toutes origines, de toutes nationalités.

« Un jour, je suis passée devant et j’ai commencé à me documenter sur l’histoire incroyable de ce bâtiment à l’architecture si particulière, raconte Lætitia Colombani. J’ai passé plus d’un an à recueillir des témoignages de résidentes, rencontrer des bénévoles. Depuis, je ne suis plus la même femme, mon regard sur la précarité s’est aiguisé. »

2. La force cinématographique du texte

Lætitia Colombani est réalisatrice, scénariste et actrice, le cinéma est sa culture, sa narration en est imprégnée. Le potentiel cinématographique de « La Tresse », qui tissait un lien invisible entre trois destins de femmes, en Inde, en Sicile et au Canada, a été repéré dès sa sortie par des producteurs.

Pour « Les Victorieuses », le décor du Palais de la femme, les trajectoires de Blanche Peyron et de Solène à près de cent ans d’écart, les histoires des résidentes et des bénévoles forment un terreau cinématographique très riche. On n’a aucun mal à visualiser ce qui se joue d’humanité dans cette ruche de féminité.

3. Le grand destin de Blanche Peyron

Son nom ne vous dit rien. Car Blanche Peyron (1867-1933) fait partie des oubliées de l’Histoire. « Une femme qui s’est battue pour que d’autres femmes aient un toit, une femme pour qui le mot “engagement” a un sens hors du commun », souligne Lætitia Colombani.

Blanche Peyron, soutenue par son époux Albin, a consacré toute sa vie aux démunies. A Glasgow (Ecosse), elle rencontre une « maréchale » de l’Armée du salut ; alors jeune mondaine de 17 ans, elle quitte tout pour s’enrôler dans cette organisation dont le fonctionnement s’inspire du modèle militaire pour lutter partout contre la misère.

En 1925, elle réalise le pari fou de réunir les fonds nécessaires pour acheter un hôtel monumental de la rue de Charonne afin d’y loger des femmes dans la précarité. Un an plus tard, le Palais de la femme ouvre ses portes.

 

 

            Les Victorieuses
Auteur   Laetitia Colombani

 

A 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d'avocate : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle craque, s'effondre. C'est la dépression, le burn-out.

 

Tandis qu’elle cherche à remonter la pente, son psychiatre l’oriente vers le bénévolat : sortez de vous-même, tournez-vous vers les autres, lui dit-il. Peu convaincue, Solène répond pourtant à une petite annonce : « association cherche volontaire pour mission d'écrivain public ». Elle déchante lorsqu’elle est envoyée dans un foyer pour femmes en difficultés… Dans le hall de l'immense Palais de la Femme où elle pose son ordinateur, elle se sent perdue. Loin de l’accueillir à bras ouverts, les résidentes se montrent distantes, insaisissables. A la faveur d’un cours de Zumba, d’une lettre à la Reine d’Angleterre ou d’une tasse de thé à la menthe, Solène va découvrir des femmes aux parcours singuliers, issues de toutes les traditions, venant du monde entier. Auprès de Binta, Sumeya, Cynthia, Iris, Salma, Viviane, La Renée et les autres, elle va se révéler étonnamment vivante, et comprendre le sens de sa vocation : l'écriture.

 

Près d’un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Capitaine de l’Armée de Salut, elle rêve d’offrir un toit à toutes les femmes exclues de la société. Sa bataille porte un nom : le Palais de la Femme.

 

Le Palais de la Femme existe. Laetitia Colombani nous invite à y entrer pour découvrir ses habitantes, leurs drames et leur misère, mais aussi leurs passions, leur puissance de vie, leur générosité.

 

...

 

Virginie Grimaldi a publié "Quand nos souvenirs viendront danser", le 2 mai

 

Elle s’est classée sixième au palmarès 2018 des auteurs et autrices ayant vendu le plus de livres en France. Après Il est grand temps de rallumer les étoiles, Virginie Grimaldi est de retour en librairie depuis le 2 mai avec un nouveau titre qui a de quoi nous mettre du baume au cœur : Quand nos souvenirs viendront danser

 

"JE ME SUIS FAIT VIOLENCE POUR TRAITER CE THÈME QUI ME REMUE TANT"

À côté d’une couverture lumineuse dans les tons jaunes représentant un couple enlacé sur une piste de danse, Virginie Grimaldi écrit "Je suis plongée dans les corrections, je n’ai pas envie de quitter les personnages, je pleure, je ris, parfois les deux même temps, c’est moche à voir. Je suis allée chercher tout au fond de moi, je me suis fait violence pour traiter ce thème qui me remue tant. Le temps qui passe. La place des souvenirs. J’ai hâte de vous présenter Marceline et Anatole, mais pour l’instant, je les garde un peu pour moi."
 

VIRGINIE GRIMALDI, D’UN HEUREUX ÉVÉNEMENT À L’AUTRE

Quelques jours plus tôt, elle annonçait poser tout juste le mot "Fin" à ce manuscrit qu’elle écrit depuis plus d’un an mais qu’elle porte depuis quarante ans. Un roman dont on ne sait pas grand chose mais qu’on suppose donc plus personnel que jamais sous la plume d’une romancière qui nous a habitués à des histoires de familles pleines d’humour et de tendresse, de véritables leçons de vie comme Il est grand temps de rallumer les étoiles qui sera disponible au Livre de Poche à la même date. 

 

Quand nos souvenirs viendront danser

« Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous avions vingt ans, ça sentait la peinture fraîche et les projets, nous nous prêtions main-forte entre voisins en traversant les jardins non clôturés.

Soixante-trois ans plus tard, les haies ont poussé, nos souvenirs sont accrochés aux murs et nous ne nous adressons la parole qu’en cas de nécessité absolue. Nous ne sommes plus que six : Anatole, Joséphine, Marius, Rosalie, Gustave et moi, Marceline.

Quand le maire annonce qu’il va raser l’impasse – nos maisons, nos mémoires, nos vies –, nous oublions le passé pour nous allier et nous battre. Tous les coups sont permis : nous n’avons plus rien à perdre, et c’est plus excitant qu’une sieste devant Motus. »

À travers le récit de leur combat et une plongée dans ses souvenirs, Marceline raconte une magnifique histoire d’amour, les secrets de toute une famille et la force des liens qui tissent une amitié.

 

Un roman émouvant et plein d’humour sur le temps qui passe et la place des souvenirs.

 

 

 

 

...

 

 

Delphine de Vigan relate dans une fiction solaire la reconnaissance d’une jeune femme pour une voisine entrée dans le grand âge.

 

 

 

 

 

 

 

On connaît la belle formule d’Alexandre Dumas : « Il y a des services si grands qu’on ne peut les payer que par l’ingratitude. » Avec ses personnages, Delphine de Vigan refuse cette allégation. Marie s’occupe de Michka avec une attention qu’on accorde rarement à une voisine âgée. Celle qui fut grand reporter et correctrice est désormais « une vieille dame aux allures de jeune fille. Ou une jeune fille devenue vieille par inadvertance, victime d’un vilain sort. »

Le jour où tout bascule, Marie évalue parfaitement la gravité de la situation. Michka s’est assise et n’a pas pu se relever, terrifiée par une sensation de perte aussi diffuse qu’inexorable. Marie la retrouve « cramponnée à son fauteuil comme s’il était maintenant emporté par le courant ». Parfois la jeune femme l’a vue désorientée au milieu de son salon ou cherchant ses mots ; il y a eu des chutes aussi.

« Un vrai merci »

Mais une nouvelle étape vient d’être franchie : celle, terrible, de la perte d’autonomie. Michka refuse d’aller vivre chez Marie, alors c’est cette dernière qui s’installe chez elle, le temps de trouver une place dans une maison de retraite où des hommes et des femmes pourront veiller sur Michka jour et nuit. Puis vient le moment de tourner une dernière fois la clé dans la serrure d’un appartement qu’il faut vendre. Et celui de la vie en Ehpad où tout semble rétréci, étriqué, avec ses « petites » collations, ses « petites » visites et ses « petits » sommes.

Delphine de Vigan continue sa précieuse exploration des sentiments intimes qui régissent nos existences, initiée en 2018 avec Les Loyautés. Dans ce roman, elle sondait chez des adolescents et leurs familles ces « liens invisibles qui nous attachent aux autres », « tremplins sur lesquels nos forces se déploient », mais aussi « tranchées dans lesquelles nous enterrons nos rêves. » En introduction des Gratitudes, Marie interroge : « Vous êtes-vous demandé combien de fois dans votre vie vous aviez réellement dit merci ? Un vrai merci. L’expression de votre gratitude, de votre reconnaissance, de votre dette. »

 

Les Gratitudes
Auteur   Delphine De Vigan

Résumé

« Je suis orthophoniste. Je travaille avec les mots et avec le silence. Les non-dits. Je travaille avec la honte, le secret, les regrets. Je travaille avec l’absence, les souvenirs disparus, et ceux qui ressurgissent, au détour d’un prénom, d’une image, d’un mot. Je travaille avec les douleurs d’hier et celles d’aujourd’hui. Les confidences.

Et la peur de mourir.

Cela fait partie de mon métier.

Mais ce qui continue de m’étonner, ce qui me sidère même, ce qui encore aujourd’hui, après plus de dix ans de pratique, me coupe parfois littéralement le souffle, c’est la pérennité des douleurs d’enfance. Une empreinte ardente, incandescente, malgré les années. Qui ne s’efface pas. »

Michka est en train de perdre peu à peu l’usage de la parole. Autour d’elles, deux personnes se retrouvent : Marie, une jeune femme dont elle est très proche, et Jérôme, l’orthophoniste chargé de la suivre.

 

 

La fuite des mots qui trébuchent

Et comme toujours dans les textes de Delphine de Vigan, le récit se déploie bien au-delà de ce que l’on supposait de prime abord. C’est un regard d’une immense empathie que l’écrivaine pose sur les très âgés lorsque la vie devient une minuscule flamme susceptible à tout instant de s’éteindre. La gratitude au centre du roman (qu’on imagine en partie autobiographique), c’est celle de Marie pour Michka, la femme qui a sauvé son enfance du désastre et a permis à la femme qu’elle est d’advenir. Malgré les précipices du grand âge, la vieille dame n’oublie pas sa dette envers un couple rencontré pendant la guerre, obsédée par le désir de dire sa reconnaissance.

L’orthophoniste de la maison de retraite, Jérôme, l’aide à freiner la fuite des mots qui trébuchent, se confondent ou s’évaporent ; ému par sa coquetterie et touché par sa personnalité, il voudrait la retenir au bord du gouffre qui s’avance. Drôles parfois, les lapsus de Michka sont les premiers pas qui la conduiront à perdre la parole – avant la mémoire, l’équilibre, la tête. Habité de silences bouleversants, ce lumineux roman à l’écriture simple et tendre comme ses personnages rappelle qu’il est des gratitudes si grandes qu’il faut des années avant de pouvoir les exprimer.

 

 

...

 

 

Ne te sens pas obligé de me lire simplement parce que je suis morte
Auteur   Mary Adkins

Pendant des années, Iris a travaillé main dans la main avec Smith, expert en relations publiques. Quand Iris meurt, emportée par une maladie à l’âge de trente-trois ans, Smith ne se remet pas de la perte de sa collègue et amie. Il découvre alors qu’elle a laissé quelque chose avant de tirer sa révérence : un blog dans lequel elle raconte avec beaucoup d’humour et de justesse la fin d’une vie pas très épanouie. Et Smith a une mission : publier ce témoignage. Mais pour exaucer la dernière volonté d’Iris, il doit d’abord obtenir l’accord de Jade, la sœur d’Iris, qui n’arrive pas à faire son deuil. Ces deux-là n’ont-ils pas plus en commun que le souvenir de celle qu’ils ont perdue ?

 

À travers une succession de mails, de billets de blog et de textos, se dessine une comédie romantique aussi drôle qu’émouvante, qui séduira les fans de Rainbow Rowell.

 

« Le premier roman de Mary Adkins est une merveille. Je l’ai lu d’une traite, le sourire aux lèvres, même quand je n’étais plus capable de retenir mes larmes. Cette pépite résonnera en vous bien au-delà de la dernière page. » Val Emmich

 

 

 

 

 

 

 

...

 

 

2018, premier roman, et un rêve éveillé : La chambre des merveilles a rencontré un énorme succès populaire, a été vendu dans 23 pays et sera adapté au cinéma.

Boule d’émotions

2019, là où certains ont un mal fou à passer le cap du second roman, Julien Sandrel nous revient déjà avec un livre que je considère encore plus réussi que le précédent.

La vie qui m’attendait est une nouvelle boule d’émotions, entre rires et larmes, sans pathos et empli de bonnes ondes.

Le sujet est à nouveau très accrocheur. On explique à Romane, 39 ans, qu’elle a été vue récemment sortir d’un service de pneumo à Marseille, alors qu’elle n’y a jamais mis les pieds. Cette (encore) jeune femme, engoncée dans une vie toute tracée, va découvrir que la vie, on doit se l’approprier.

Julien Sandrel a une belle sensibilité et une manière très humaine de construire ses récits. Cette nouvelle histoire n’est pourtant pas que « feelgood », expression à la mode. Elle balaie une large palette de sentiments.

Le formidable personnage principal est touchant par ses failles et ses doutes. Elle se sent si terne et va pourtant illuminer ce récit, grâce à la lumière apportée par les autres.

Respiration et rythme

Il est question du poids des mensonges, et de la manière de construire son bonheur malgré ce fardeau. Autour de ces thématiques, Sandrel a construit une histoire aussi aérienne que bien ancrée sur terre. Avec souffle il apporte au lecteur une belle respiration.

L’auteur a un vrai sens du rythme. Les sensations varient et s’accumulent. Même si le roman n’est pas dans ce genre-là, certains rebondissements sont dignes des meilleurs thrillers (et je sais de quoi je parle).

La vie qui m’attendait est un vrai cri d’amour à la vie, à la famille. Un vrai appel à prendre en mains les rênes de son existence. Julien Sandrel est un formidable conteur, qui sait créer une énorme palette d’émotions avec un bonheur de chaque instant. Voilà un livre qui touche au cœur, assurément.

 

 

 

La vie qui m'attendait
Auteur    Julien Sandrel

 

« Ma petite Romane, on se connaît depuis longtemps, il faut que je vous dise : je vous ai vue sortir en larmes du bureau de ce pneumologue à Marseille. Pourquoi vous cachiez-vous sous une perruque rousse ? »

Romane, 39 ans, regarde avec incrédulité la vieille dame qui vient de lui parler. Jamais Romane n’a mis les pieds à Marseille. Mais un élément l’intrigue, car il résonne étrangement avec un détail connu de Romane seule : sa véritable couleur de cheveux est un roux flamboyant, qu’elle déteste et masque depuis l’adolescence sous un classique châtain. Qui était à Marseille ? Troublée par l’impression que ce mystère répond au vide qu’elle ressent depuis toujours, Romane décide de partir à la recherche de cette autre elle-même. En cheminant vers la vérité, elle se lance à corps perdu dans un étonnant voyage entre rires et douleurs.

 

Un roman lumineux sur la quête du bonheur, la force des liens familiaux et le courage de réinventer sa vie.

 

 

 

 

 

...

 

 
Un bref désir d'éternité
Auteur    Didier Le Pêcheur 

« Ainsi était le monde : on y mourait, on y souffrait, on aimait sans retour. On y était seul. La bonté n’y avait pas sa place. »

 

Paris, 1892. Alors que la capitale est en proie à une vague d’attentats et que la police recherche activement l'anarchiste Ravachol, un garçon de café, Jules Lhérot, le reconnaît parmi ses clients et rend possible son arrestation. Érigé en héros par une presse qui est en train de découvrir que la peur fait vendre, Jules devient aussitôt, pour les anarchistes épris de vengeance, l’ennemi à abattre.

 

De son côté, la jeune Zélie, fille d’ouvrier prompte à frayer avec les marlous et bien décidée à vendre son corps pour se faire une place dans le monde, s’enfuit de la maison de correction où elle a été enfermée. C’est alors qu’elle rencontre Jules, qui tombe éperdument amoureux d’elle...

 

Il deviendra policier, elle prostituée. Leurs routes croiseront celles du commissaire Raynaud l’humaniste, de Bolivar le flic aux mœurs dévoyées, de Milo l’Apache, de Lefeu le journaliste sans scrupule, ou encore de Madeleine, l’épouse d’un grand patron de presse tiraillée entre sa vie bourgeoise et ses désirs. Mais il aura beau perdre ses idéaux, jamais Jules n’oubliera Zélie...

 

Dans cette fresque saisissante où les trajectoires personnelles rencontrent la grande Histoire, Didier Le Pêcheur nous entraîne au cœur d’un Paris âpre et sulfureux, des beaux quartiers aux bas-fonds où règnent les insoumis, dans un monde où chacun a quelque chose à cacher, et où la survie des uns se paie de la souffrance des autres.

 

...

 

 

La Maison des Aravis
Auteur   Françoise Bourdin

 

Clément, quarante-sept ans, agent immobilier au chômage, et Bénédicte, vétérinaire dans un cabinet parisien, vivent à Levallois avec leurs grands enfants, Louise et Laurent. Lorsque Bénédicte reçoit en héritage la maison de sa tante Mathilde, en Haute-Savoie, Clément propose de partir s'y installer. Après maintes hésitations, toutes la famille se lance dans l'aventure.

 

Soutenue par l'accueil chaleureux des gens du village, Bénédicte s'adapte rapidement et avec enthousiasme à sa nouvelle vie. Mais bientôt Clément, dans l'un de ses revirements coutumiers, se lasse de cette vie rude et austère, tandis que Bénédicte se sent étrangement troublée par son voisin, Ivan Charlet, un maître verrier passionné et secret qui disparaît chaque jour dans la forêt en compagnie de ses deux loups apprivoisés.

 

À travers le chaleureux portrait d'une femme authentique et de sa rencontre avec une région sauvage et magnifique, Françoise Bourdin aborde avec finesse des thèmes contemporains comme le chômage et l'exode des citadins en quête d'une meilleure qualité de vie.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #nouveautés

Repost0

Publié le 27 Mai 2019

 

 

 

 

«Luca», le dernier Thilliez,                                      joue avec nos nerfs

 

 

Luca

Franck Thilliez

Partout, il y a la terreur.

Celle d'une jeune femme dans une chambre d'hôtel sordide, ventre loué à prix d'or pour couple en mal d'enfant, et qui s'évapore comme elle était arrivée.

Partout, il y a la terreur.

Celle d'un corps mutilé qui gît au fond d'une fosse creusée dans la forêt.

Partout, il y a la terreur.

Celle d'un homme qui connaît le jour et l'heure de sa mort.

Et puis il y a une lettre, comme un manifeste, et qui annonce le pire.

S'engage alors, pour l'équipe du commandant Sharko, une sinistre course contre la montre.

C'était écrit : l'enfer ne fait que commencer.

 

Pour son 18e polar, Franck Thilliez nous plonge dans un monde hyperconnecté et très réaliste. Effroyable et brillant, « Luca » se dévore.

 

Brûlant d’actualité, totalement addictif et terriblement angoissant. Franck Thilliez frappe fort avec « Luca », son 18e polar en librairie, et il ne nous ménage pas. Attention : une fois commencé, vos nuits seront courtes, car ce pavé de près de 550 pages se dévore. Mais qui est Luca, héros malgré lui de ce thriller et dont on ne cesse de se demander qui se cache derrière son prénom ?

Au point de départ de cette enquête diabolique, un couple de parents en mal d’enfant, prêt à tout pour avoir le leur, ira jusqu’à acheter le ventre d’une jeune femme un peu paumée pour assouvir leur rêve. Parallèlement, deux meurtres sont commis, qui n’ont rien à voir entre eux. Un corps atrocement mutilé est retrouvé dans une fosse au fond d’un bois tandis qu’un homme terrorisé meurt dans les bras d’un officier de police en lui remettant une lettre… Quel lien entre ces deux crimes et ce désir d’enfant ? Franck Thilliez lance l’enquête et il ne va plus nous lâcher…

 

Profondément humains

Comme dans chacun de ses romans, l’auteur d’« Angor » (Étoile du meilleur polar Le Parisien 2014) et de « La Chambre des morts » (2005, prix du meilleur polar SNCF) s’appuie sur une thèse scientifique pour dérouler son enquête. Après le nucléaire, le sang ou encore la mémoire, l’ingénieur de formation s’intéresse ici à la « numérisation de nos vies » et la dérive inquiétante de nos sociétés. Du pouvoir angoissant de Google et autres réseaux sociaux à l’intelligence artificielle en passant par les hackers, les cybercriminels ou encore le dark net, il joue avec nos nerfs dans les méandres de la Toile. C’est glaçant et délicieusement inquiétant car le scientifique qu’il est argumente sur tout. On retombe aussi avec effroi dans les zones sombres qui lui sont chères, l’enfermement, les communautés marginales ou encore les sectes. Comme ses héros, on manque plus d’une fois de s’asphyxier.

Malgré la noirceur de son intrigue et certains passages d’une rare violence, Franck Thilliez a le talent d’écrire des polars profondément humains où l’empathie n’est jamais bien loin. On retrouve ici avec plaisir son couple mythique d’enquêteur du 36, quai des Orfèvres, Franck Sharko et Lucie Hennebelle, désormais installés dans « le bastion », leurs nouveaux locaux flambant neuf où ils sont un peu paumés. Et on découvre aussi des personnages cabossés par la vie et très attachants, comme le lieutenant Nicolas Bellanger, traumatisé depuis la mort de Camille, cette gendarme dont il était tombé amoureux dans un précédent roman. Ou encore Andra Spick, tout juste débarquée de Nice et qui n’est que douleur. Une douleur présente de la première à la dernière page chez ces flics comme chez leurs proies.

 

 

 

 

 

 

 

 

Une enquête en Forêt Noire pour l’inspecteur Niemans

 

 
La Dernière Chasse

Jean-Christophe Grangé

Pierre Niémans, le héros des Rivières pourpres, aidé d’une flic hors norme, se rend dans la Forêt-Noire afin d’enquêter sur le meurtre d’un héritier bavarois retrouvé castré et décapité. Ensemble, ils affrontent le mépris de l’aristocratie locale et multiplient les rencontres étranges, notamment les "fantômes" des Chasseurs Noirs, bataillon de criminels ultra-violents et sadiques créé sous l’impulsion d’Himmler… La dernière chasse est une expérience terrifiante, où la violence côtoie l’ésotérisme.

 

 

La dernière chasse est un roman de Jean-Christophe Grangé. Grand reporter, écrivain et scénario, il est l’auteur du Vol des cigognes, des Rivières pourpres et de l’Empire des loups, entre autres. Cette fois, la découverte d’un corps mutilé emmène le lecteur dans un milieu sombre.

Du fait de son thème violent, le livre est réservé à un public adulte.

JC Grangé signe ici les retrouvailles avec Niémans. Si si souvenez vous, ce flic torturé héros Des rivières pourpres ! Bon pour ceux qui ne s’en souviennent pas ou qui ne connaissent pas encore l’auteur, pas de panique vous pourrez vous aussi vous jeter sur ce dernier opus sans aucun soucis.

Le livre Les rivières pourpres est sorti en 1997 alors autant vous dire que notre personnage principal a bien évolué et en a vu des vertes et des pas mûres depuis !

Après une pause en tant qu’instructeur à l’école de Police, Niémans reprend du service sur le terrain le vrai accompagné d’une de ses élèves, Ivana.

Jeune fille au caractère bien trempée, Ivana sera un allié de taille pour aider Niémans dans sa nouvelle mission. Ils forment à eux deux une nouvelle brigade chargée de résoudre des affaires criminelles un peu particulières aux 4 coins du pays. Leurs compétences seront mêmes réclamées en Europe et ce duo de choc nous emmène ici en Allemagne.

On retrouve la patte du maître du thriller, avec son écriture vive et le mystère savamment gardé ! Les indices sont distillés au compte goutte afin de nous ouvrir l’appétit sans trop en dire. Rien de tel pour garder le suspens et nous donner envie de dévorer le livre.
Les chapitres sont courts et donne un rythme effréné à la lecture.

Les personnages sont parfaitement exploités avec leurs forces et leurs faiblesses avouons le que l’on adore découvrir !

Mais ce qui plaît le plus chez Grangé, c’est sa façon de nous apprendre des choses. Ici, le milieu de la chasse nous est décortiqué. 

Un thriller angoissant où la chasse à l’homme vous fera tourner la tête !

 

 

 

 

 

 

N'attendez plus pour rencontrer Hamish Macbeth, le plus givré des enquêteurs! 
Partez en Écosse et plongez dans les premières pages de ces nouvelles enquêtes loufoques signées M. C. Beaton 

 

 

Une nouvelle série formidable, après celle d'Agatha Raisin...

Qui mieux que M. C. Beaton pour nous entraîner à la poursuite d'un assassin dans la campagne écossaise ?

Sa recette est infaillible !

Vous allez adorer Hamish Macbeth ! Comme sa grande soeur Agatha, cet Hercule Poirot à la sauce écossaise entraîne le lecteur dans des aventures totalement déjantées sorties tout droit de l'imagination de M.C Beaton. Avec, en prime, le charme des lochs, des highlanders mystérieux et des châteaux hantés. Attention, fantômes !

 

 
Hamish Macbeth,
 
Tome 1 : Qui prend la mouche

Policier du petit village de Lochdubh situé au beau milieu des Highlands en Ecosse, Hamish Macbeth manque totalement d'ambition professionnelle mais il peut cependant compter sur son intuition naturelle pour mener à bien ses enquêtes. Ses qualités lui seront utiles quand le corps sans vie de Lady Jane Winters, langue de vipère notoire et participante au stage de pêche à la mouche du village, est retrouvé dans la rivière.

 

Secondé par la délicieuse Priscilla Halburton-Smythe, Hamish s'immerge en eaux troubles pour démasquer l'assassin.

 

 

 

 

 

 
Hamish Macbeth,
 
Tome 2 : Qui va à la chasse

Lorsque Priscilla Halburton-Smythe ramène à Lochdubh son nouveau fiancé, un dramaturge londonien, tout le monde est enchanté… sauf Hamish Macbeth, amoureux transi de la jeune femme. Mais ses affaires de coeur devront attendre un peu : un des invités aux fiançailles de Priscilla, l'affreux goujat Peter Bartlett, est retrouvé assassiné pendant une partie de chasse à la grouse. Chargé des premières investigations Hamish Macbeth fait face à une brochette de suspects huppés, qui avaient tous une bonne raison d'attenter à la vie de l'ignoble capitaine Bartlett.

 

 

 

 

 

 

 

 

Viveca Sten s’affiche comme la nouvelle valeur sûre du thriller suédois.

 

Les romans de Viveca Sten se déroulent dans l’archipel de Stockholm, sur l’île enchanteresse de Sandhamn, paradis des yachts et des touristes l’été, havre de verdure avec ses jolies maisons de bois et son paysage atypique, magnifique, même si le mal est là, tapi sous l’eau dormante…

 

 

 
Dans l'ombre du paradis
Auteur     Viveca Sten

 

Nora Linde, désormais en poste à l'Agence de Lutte contre la Criminalité Financière, profite de ses vacances à Sandhamn avec son compagnon Jonas et leur fille de quatre ans Julia. Mais l'idylle estivale est vite troublée par l'arrivée de Carsten Larsson, un requin de la finance engagé dans des affaires troubles en Russie. Larsson a acheté la belle et grande plage au sud de l'île, et la villa de luxe qu'il y a fait bâtir éveille les rancoeurs des insulaires. Le soir de la pendaison de crémaillère, une partie de la villa prend feu et on découvre un cadavre dans les décombres. Nora Linde n'a d'autre choix que de solliciter son meilleur ami et collaborateur, Thomas Andreasson, pourtant en plein doute après vingt ans de métier. Incapable de lui refuser son aide, Thomas s'attaque à une nouvelle affaire...

 

Plongez dans la nouvelle enquête de l'inspecteur Thomas Andreasson et de Nora Linde, le duo créé par Viveca Sten et qui a inspiré la célèbre série Meurtres à Sandhamn diffusée sur Arte.

 

 

 

 

 

 

Gagnant Prix du Suspense Psychologique 3e Edition 2019 présidé par Bernard Minier.

" Un univers, une écriture. Emballant et captivant ! " Bernard Minier 

 

 
Armorican psycho
Auteur     Gwenael Le Guellec

 

Au lendemain de la fête des morts, une tempête sans précédent s'empare de la pointe armoricaine, plongeant la cité du Ponant dans une pluie sans fin. Photographe amateur atteint d’achromatopsie, une crainte obsessionnelle de la lumière associée à une absence totale de vision des couleurs, Yoran Rosko vit retiré dans son appartement sur le port et ne sort que la nuit. Il est appelé pour confirmer l'identité du cadavre de l'homme qui lui avait permis de faire ses premiers pas dans le huitième art, retrouvé mort à son domicile, le corps mutilé et recouvert de sel. Sauf que ce corps s'avère être celui d'un ancien capitaine de cargo norvégien, disparu en mer en 1995...

 

 

 Gwenael Le Guellec est un écrivain : il a écrit un roman superbe, riche, entraînant qui nous fait voyager et nous captive. Un univers bien à lui. Encore bravo ! .

"Armorican psycho" est la traque d'un tueur insaisissable à travers le prisme noir et blanc d'un photographe...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #Policiers

Repost0

Publié le 16 Mai 2019

 

Voici un roman fantastique pour les enfants à partir de 9 ans qui aiment

les sortilèges, l'Egypte antique et l'archéologie.

Déjà séduit par la couverture pétante et attirante, curieux de découvrir l'histoire d'Alex Sennefer 11 ans...je savais que ce premier tome d'une série de 5 aventures allait me plaire. Et je n'ai pas été déçue car Michaël Northrop connaît son public et propose une aventure palpitante faite de mythologie égyptienne, de magie, de malédictions et de suspense.

Forcément, il m'en fallait pas plus pour tomber dedans.

Alex souffre depuis sa petite enfance d’une maladie qui lui cause de violentes crises.

Pour ne pas l’inquiéter, il évite de trop en parler à sa mère, le Dr Maggie Bauer, spécialiste en égyptologie au Musée métropolitain d’Art de New York.

D’autant qu’elle a d’autres chats à fouetter : elle travaille d’arrache-pied à une grande exposition consacrée aux neuf Sortilèges disparus du Livre des morts.

Ces mystérieuses formules antiques sont censées être d’une puissance extrême ; selon certains, elles auraient même le pouvoir de ressusciter les morts.
Aussi, quand Alex est pris d’une crise plus grave que les autres, sa mère décide de recourir à cette magie des temps anciens… sans savoir que cela aura des conséquences désastreuses.

 

 

Si vous êtes férus d'égyptologie, que la momification vous fascine, que les légendes et la mythologie égyptienne vous passionnent, que les formules funéraires vous rendent curieux, alors TombQuest est fait pour vous!!

Pour les jeunes lecteurs il n'y a pas plus réjouissant : magie, suspense, action, enquête, aventure...tout y est et dans un style alerte, vif et efficace.

Alors oui j'en conviens, certaines scènes sont dignes de La Momie voire même d'Indiana Jones et Michaël Northrop joue à fond la carte du blockbuster américain et d'un scénario 100% rebondissements et péripéties...mais ça marche et on ne peut pas lâcher ce bouquin avant d'en connaître la fin...

Pas de temps mort, des scènes à vous donner des frissons (si vous craignez les scorpions, fuyez!!), des créatures terrifiantes, une course-poursuite haletante, un brin d'humour, des héros attachants et une mythologie envoûtante!!

 

 

 

TOME 01 : Le livre des morts

Au Musée métropolitain d’art de New York s’ouvrira demain la plus grande exposition d’égyptologie jamais montée. Alex Sennefer, 11 ans, la découvre avant tout le monde, sans savoir que, demain, il mourra pour la première fois…

 

TOME 02 : Les gardiens de l’amulette

Depuis que la mère d’Alex a utilisé le Livre des morts pour le faire revenir à la vie, d’étranges phénomènes se produisent aux quatre coins du monde ! A Londres, des pluies couleur rouge sang se déversent sur la ville et des gens disparaissent mystérieusement. Arrivé sur place, Alex sait qu’il est le seul à pouvoir agir…

Alex Sennefer est désormais un garçon en pleine santé. Mais une autre menace le guette : les Rôdeurs du Néant, échappés de l’au-delà.
Après avoir vaincu l’un d’entre eux dans les souterrains de New York, il se rend à Londres avec sa meilleure amie Ren et son cousin Luke. Leur but ? Retrouver la mère d’Alex, kidnappée par L’Ordre, une secte maléfique qui célèbre le culte des morts. Sur place, le danger est partout, et un mystérieux profanateur de tombes erre aux abords du cimetière Highgate…
Le pouvoir de l’amulette magique en forme de scarabée suffira-t-il à lutter contre les forces du néant ?

 

 

TOME 03 : La vallée des rois

Depuis que sa mère s’est volatilisée avec les Sortilèges disparus, Alex la cherche sur tous les continents. Avec sa meilleure amie Ren et son cousin Luke, l’adolescent se rend en Egypte. Mais dès leur arrivée, ils font face à de nouveaux dangers : la redoutable Peshwar, membre de la secte de l’Ordre, les suit à la trace. Et, dans la Vallée des Rois, le soleil est devenu une menace redoutable. Un signe de la présence d’un Rôdeur du Néant, créature maléfique échappée de l’au-delà ? Dans le désert égyptien, les trois amis vont devoir affronter ces ennemis toujours plus puissant.

 

 

TOME 04 : Les guerriers de pierre

La secte de l’Ordre est sur le point de créer une armée de guerriers indestructibles. Pour l’en empêcher, Alex et son amie Ren doivent à tout prix retrouver les Sortilèges disparus. Leur quête les mène à Alexandrie, dans les méandres du passé de la mère d’Alex. Mais plus ils approchent de leur but, plus Alex est terrifié. Car détruire la magie puissante de l’Ordre pourrait bien signer son arrêt de mort…

 

 

TOME 05 : Le Royaume final

Alex, sa mère, Ren et Todtman ont été capturés par l’Ordre et croupissent dans une cellule en Égypte.
Ils savent que la secte millénaire projette d’utiliser les Sortilèges disparus pour accéder au Royaume final, qui signerait la fin de la vie sur terre.
Alex et Ren doivent trouver un moyen d’arrêter les momies et les esprits qui s’apprêtent à dévaster New York. Mais, avant tout, il faut qu’ils parviennent à s’échapper de leur cachot et à retrouver leurs amulettes…

 

 

 

Je vous souhaite d'agréables moments de lecture, Philippe

 

Voir les commentaires

Rédigé par mediathequedenoyelles

Publié dans #Jeunesse

Repost0